11 décembre 2017 / Mis à jour à 01:55 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Mali - Politique
Mali : Kalifa Sanogo candidat, l’Adema rompt avec le RPM
Kalifa Sanogo et Ibrahim Boubacar Keïta

Kalifa Sanogo, maire de Sikasso, la deuxième ville de Mali, est devenu dimanche le premier candidat à se lancer dans la campagnes pour les élections présidentielles de 2018 au Mali. Il est d’abord candidat à une primaire de l’Adema mais sa déclaration sonne comme une rupture de l’alliance avec le RPM du président Ibrahim Boubacar Keita.

Kalifa Sanogo, maire de Sikasso, s’est fait connaitre dans l’industrie du textile avant d’entrer en politique. Il est le premier candidat officiel pour les prochaines élections présidentielles qui se dérouleront l’année prochaine au mali. Kalifa Sanogo se présentera sous les couleurs de l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adema), mais qu’il devait d’abord emporter une primaire avant de devenir éventuellement le candidat officiel.

"A la demande de milliers de mes partisans réunis à Sikasso samedi, j’ai accepté de me présenter comme candidat à l’élection présidentielle", a-t-il déclaré à l’AFP par téléphone.

La déclaration ne manque pas de surprendre le président sortant Ibrahim Boubacar Keita et ses partisans car l’Adema soutient normalement le rassemblement de Keita pour le Mali (RPM) au parlement et ne devait pas présenter un candidat à la présidentielle distinct. Or le président Keita même s’il n’a pas encore déclaré son intention de postuler à un deuxième mandat, n’a pas non plus donné d’indices allant dans le sens contraire.

Cette candidature semble donc être un acte de rupture de l’alliance entre l’Adema et le RPM.



à la une




communiqués

afrik-foot