Côte d’Ivoire - France - Grande-Bretagne
Lille : indésirable Salomon Kalou
Arrivé libre cet été en provenance de Chelsea, l’international ivoirien, Salomon Kalou, pourrait déjà quitter Lille pour rejoindre un autre club. La principale raison de cette tendance concerne les émoluments de l’Eléphant, un gouffre financier pour le club nordiste au regard de ses prestations. Son salaire tourne autour de 2 millions d’euros par an, nets d’impôts. A l’approche, du début du marché des transferts hivernal, les dirigeants lillois souhaitent le vendre. Reste à trouver preneur.

En mai dernier, Salomon Kalou remporte la Ligue des Champions avec Chelsea. Laissé libre par les Blues, il s’engage en juillet avec Lille pour 4 ans avec un salaire brut de 350 000 euros par mois et annuel de 2 millions d’euros. Son rôle, faire oublier l’ancien chouchou des dogues le Belge Eden Hazard. Mais après une élimination dès la phase de poules en Ligue des Champions, en terminant 4e, et une décevante 11e place en Ligue 1 après 18 rencontres, le pari Kalou coûte cher et se dirige vers un échec. Le joueur de 27 ans a seulement marqué 2 buts en 12 matchs de Ligue 1 et un en coupe d’Europe. Compte tenu du rendement irrégulier voir insuffisant de l’ancien joueur de Chelsea, de la mauvaise situation sportive du club, et à quelques semaines de l’ouverture du mercato d’hiver, les dirigeants lillois souhaitent se débarrasser le plus tôt possible de l’Ivoirien pour réaliser des économies en vue des saisons à venir. Car Lille est mal placé dans la course à la qualification à la prochaine Ligue des Champions, même si la saison est encore longue.

Les dirigeants sentent que cette saison va être compliquée sur le plan sportif et veulent à tout prix être en équilibre au niveau des comptes et ces derniers préfèrent faire le ménage dès maintenant. A l’image du départ inattendu du portier français Michael Landreau qui était titulaire, début décembre, qui disposait du deuxième salaire le plus élevé du club avec 140 000 euros mensuel. Beaucoup de médias ont appuyé sur le fait qu’il avait des problèmes avec sa direction ce qui est vrai mais il ne faut pas occulter l’aspect économique le football se trouve dans un contexte de crise. Dans cette optique, la prochaine victime est sans aucun doute Salomon Kalou. Mais dans un communiqué ce jeudi, l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) a exprimé son désaccord à l’égard des dirigeants lillois de se lséparer du joueur de 27 ans. Il reproche aux Lillois de s’attribuer "le droit d’annoncer qu’ils n’ont pas l’intention de respecter le contrat signé avec Salomon Kalou, tout en dénigrant sans ménagement un de leur salarié".

Un come back en Angleterre ?

Malgré les craintes de l’UNFP, Lille semble décidé à poursuivre sa politique pour remettre de l’ordre dans les finances comme l’a indiqué récemment le président Michel Seydoux. Selon le quotidien L’Equipe de ce jeudi, les Queens Park Rangers, lanterne rouge de Premier League, seraient intéressés par le profil de l’ailier ivoirien. Les anciens de Chelsea y ont la cote, puisqu’il n’est pas le seul ancien joueur des Blues à être dans le viseur des Rangers. Nicolas Anelka a aussi été approché. Sachant qu’ils ont déjà dans leur effectif un ancien Blue en la personne du Portugais José Bosingwa, autant dire que s’il rejoint ce club en janvier, il ne sera pas dépaysé.

Cependant d’autres clubs d’outre-Manche le suivent de très près comme West Ham qui possède deux joueurs africains dans ses rangs avec le Malien Modibo Maïga et le Sénégalais Mohamed Diamé, ou encore Wigan où évolue son coéquipier en sélection Arouna Koné. Ces deux formations sont prêtes à offrir 4 millions d’euros au LOSC pour s’attacher ses services révèlent le Daily Star. Les prétendants sont donc à l’affût pour récupérer l’international ivoirien. A l’ouverture du marché, le 1er janvier, il sera intéressant de voir si l’Éléphant fera ou pas ses bagages pour retourner dans le pays qui l’a vu décrocher la Ligue des Champions.


Côte d’Ivoire



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com