15 mai 2018 / Mis à jour à 10:48 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Liban - Libye - Conflit - Politique - Drame - Crime et banditisme
Liban : Hannibal, l’un des fils Kadhafi, enlevé, tabassé puis libéré

L’un des fils de l’ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, a été enlevé au Liban par un groupe armé inconnu, vendredi, avant d’être libéré. Auparavant, Hannibal Kadhafi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été copieusement molesté par ses ravisseurs.

Hannibal, le cinquième fils de l’ancien dictateur libyen, Mouammar Kadhafi, a été enlevé au Liban plusieurs heures puis libéré, vendredi 11 décembre, par un groupe armé inconnu.

De sources concordantes, la police libanaise, qui a récupéré Hannibal Kadhafi dans la soirée, va l’interroger. Le fils de l’ancien chef de l’Etat avait été enlevé par un groupe armé dans la région de la Bekaa (Est), un des fiefs du mouvement libanais chiite Hezbollah, alors qu’il venait de Syrie, avant d’être relâché dans la nuit de vendredi dans la même région.

Selon l’agence nationale d’informations libanaise ANI les ravisseurs réclamaient des informations sur Moussa Sadr, le chef du haut conseil supérieur chiite libanais qui avait disparu au cours d’une visite en Libye en 1978. Plus tard dans la soirée, le fils de Kadhafi est apparu sur une vidéo diffusée par la chaîne privée libanaise Al-Jadid, affirmant qu’il se porte bien et qu’il appelle tous ceux qui ont des preuves sur le dossier de Moussa Sadr à les présenter sans tarder.

Marié à une Libanaise, Hannibal, né en 1975, fait partie des membres de la famille Kadhafi qui ont réussi à prendre la fuite pour l’Algérie après la chute de son père en 2011. Il était alors accompagné de sa mère Safia, de son frère Mohammed et de sa sœur Aïcha.



à la une



afrik-foot