25 janvier 2015 / Mis à jour à 20:14 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Soudan
Les deux Soudans se disent prêts à renouer le dialogue

Après une guerre fratricide en mars-avril dernier, le Soudan et le Soudan du Sud ont pris la décision de reprendre le dialogue. En effet, le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, espère reprendre le flambeau de son prédécesseur Males Zenawi et participer à l’apaisement de la situation entre les deux pays, en invitant ce vendredi 04 janvier les présidents Omar El Bechir et Salva Kiir à Addis Abéba. Le dialogue entre ces deux pays est d’autant plus décisif que les tensions sont de plus en plus fréquentes. Khartoum et Djouba restent divisés sur de nombreuses questions dont les frontières et la sécurité ; et les deux pays revendiquent toujours la très riche région pétrolière d’Abyei. Un dialogue, en vue d’instaurer une paix définitive, est donc primordial.


Soudan en bref
Un hôpital géré par l’organisation médicale humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) a été directement visé par un bombardement aérien au Soudan le 20 janvier, entrainant la suspension des activités...

La France condamne les attaques qui ont visé la mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) le 6 janvier, dans une déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay, ce...

Depuis qu’elle a été déployée en 2007, au Darfour, en proie à des conflits, dans le but de protéger les civils et d’assurer la sécurité des organisations humanitaires, la mission conjointe ONU-Union...


derniers articles Soudan
Des cavaliers en provenance du Soudan sont soupçonnés de se livrer au braconnage dans le parc national de Bouba Ndjidda depuis plusieurs jours. Près d’une dizaine de carcasse d’éléphants y ont été...

Une partie de l’Afrique est en colère contre Charlie Hebdo et a tenu à l’exprimer ! Au Mali, au Niger, au Sénégal, en Mauritanie, en Algérie, en Tunisie, et même au Soudan, des milliers de personnes ont...

Khartoum ne compte désormais que trois salles de cinéma. La crise économique et politique que traverse le pays a eu raison de ces lieux de culture fréquentés en masse par la population, il y a 30...


à la une




en bref