31 octobre 2014 / Mis à jour à 02:30 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Communiqués

Le ministre Fast dirige une mission commerciale en Afrique

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 28 janvier 2013/African Press Organization (APO)/ — La première mission commerciale de 2013 s’intéressera surtout à des marchés en croissance rapide qui offrent des débouchés aux entreprises et aux travailleurs canadiens

Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui qu’il dirigera une mission commerciale au Nigéria et au Ghana du 27 janvier au 1er février 2013. Des représentants de 28 entreprises et organisations canadiennes, qui pour la plupart appartiennent aux secteurs de l’extraction et de l’infrastructure, y participeront.

« Un des grands axes du Plan d’action économique du Canada pour créer des emplois et favoriser la croissance et la prospérité à long terme est d’exporter les produits, les services et l’expertise de haut calibre du Canada, a rappelé le ministre Fast. Cette mission commerciale en Afrique, ma première en 2013, constitue un élément important de ce plan. »

L’Afrique compte parmi les régions qui connaissent la croissance économique la plus robuste. Selon le Fonds monétaire international, cinq des vingt économies qui croissent le plus rapidement se trouvent en Afrique subsaharienne. Entre 1995 et 2011, la croissance annuelle moyenne du PIB en Afrique subsaharienne a dépassé 4,9 p. 100.

« J’ai bien hâte de travailler avec les membres de la mission. Ils possèdent des technologies et le savoir-faire qui, tout en contribuant à la prospérité, à la création d’emplois, à la réduction de la pauvreté et à la bonne gouvernance, aideront les pays en développement à progresser et à gérer leurs industries d’extraction des ressources naturelles de manière responsable », a ajouté le ministre Fast.

Les entreprises canadiennes se distinguent dans les secteurs de l’extraction minière, pétrolière et gazière et du développement des infrastructures, y compris la production d’électricité et d’énergie, en forte demande dans les économies en développement.

Le commerce bilatéral de marchandises du Canada avec le Nigéria s’est élevé à 2,7 milliards de dollars en 2011, soit une hausse de près de 44 p. 100 par rapport à 2010 ; les échanges bilatéraux de marchandises avec le Ghana ont atteint près de 322 millions de dollars en 2011, soit une hausse de 61 p. 100 par rapport à 2010.

Pour en savoir plus, voir la mission commerciale du ministre Fast en Afrique.


  


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers