22 mai 2015 / Mis à jour à 10:41 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Niger
Le Mali et le Niger craignent un recul de l’ONU

Ban Ki-moon a mis en garde, mercredi, contre les risques notamment humanitaires d’une intervention militaire au Nord-Mali. Une déclaration qui n’a pas plus au Mali ni au Niger. « Evoquant ce rapport du secrétaire général de l’ONU, le président nigérien Mahamadou Issoufou et son homologue malien Dioncounda Traoré ont déploré un recul d’autant plus regrettable que les conditions d’existence des populations vivant sous le joug des groupes terroristes étrangers dans le nord du Mali se sont considérablement dégradées », indique Romandie.com. Le Mali attend toujours l’aval de l’ONU pour lancer une attaque militaire contre les islamistes qui occupent de puis neuf mois maintenant le Nord-Mali.


Mali en bref
Ce mardi à expiré un ultimatum de la mission de l’ONU au Mali (Minusma) intimant aux milices pro-gouvernementales de quitter Ménaka, au nord-est du pays. Le Groupe d’Auto-défense touareg Imghad et...

Le groupe rebelle basé au Mali « Al Mourabitoun » a annoncé jeudi dans un enregistrement audio diffusé sur des sites djihadistes avoir prêté allégeance à l’Etat islamique. L’organisation est à l’origine...

Des personnalités de Kidal, au nord-est du pays, des leaders communautaires et membres de la société civile ont appelé la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) à signer l’accord de paix malien,...


derniers articles Mali
Qualifiés pour la phase finale du Mondial des moins de 20 ans qui va débuter en Nouvelle-Zélande, Ghana, Mali, Nigeria et Sénégal vont entrer dans le vif du sujet à partir du 30 mai. Avant le coup...

Les deux rebelles islamistes responsables de la mort au Mali des journalistes Ghislaine Dupont et Claude Verlon qui travaillaient à RFI ont été tués, rapporte l’armée française, dans un communiqué,...

Le Mali a élaboré une Politique nationale de migration (PONAM) en vue de remédier au défi lié à la question migratoire, dotée d’une enveloppe de 120 milliards...


à la une




en bref