23 octobre 2014 / Mis à jour à 13:22 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Niger
Le Mali et le Niger craignent un recul de l’ONU

Ban Ki-moon a mis en garde, mercredi, contre les risques notamment humanitaires d’une intervention militaire au Nord-Mali. Une déclaration qui n’a pas plus au Mali ni au Niger. « Evoquant ce rapport du secrétaire général de l’ONU, le président nigérien Mahamadou Issoufou et son homologue malien Dioncounda Traoré ont déploré un recul d’autant plus regrettable que les conditions d’existence des populations vivant sous le joug des groupes terroristes étrangers dans le nord du Mali se sont considérablement dégradées », indique Romandie.com. Le Mali attend toujours l’aval de l’ONU pour lancer une attaque militaire contre les islamistes qui occupent de puis neuf mois maintenant le Nord-Mali.


Mali en bref
Sept personnes ont péri dans des affrontements entre le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et le groupe armé touareg Gatia, jeudi après-midi, à In Tillit, près de Gao, principale ville...

Les négociations concernant la paix entre les groupes armés du nord du Mali ainsi que le gouvernement ont finalement été reportées au lundi 1er septembre, à Alger. Cette décision a été prise dans un...

Trois djihadistes présumés ont été récemment arrêtés par les soldats français de l’opération Barkhane, près de Tombouctou, au cours d’une opération spéciale. Parmi eux, figure un proche de l’Algérien Yahia...


derniers articles Mali
Selon l’Organisation mondiale de la Santé, des dizaines de milliers de personnes devraient recevoir un vaccin expérimental contre la fièvre Ebola, dès janvier, en Afrique de...

Les soldats français sont intervenus à Kidal et ont arrêté trois personnes responsables de l’attaque d’un camp de la Mission des Nations-unies au Mali (MINUSMA).

C’est ce samedi que la troisième partie des négociations de paix au Mali a repris dans la capitale algérienne, Alger.


à la une




en bref