11 décembre 2017 / Mis à jour à 13:34 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Gabon
Le Kenyan Peter Kurui remporte la 5e édition du Marathon International du Gabon

Pour la deuxième fois (2013,2017) le Kenyan Peter Kurui a remporté dimanche, dans les rues de Libreville, le marathon international du Gabon, qui était à sa 5e édition.

C’est le Kenyan Peter Kurui qui a réussi la plus haute performance du marathon international du Gabon qui s’est joué du 2 au 3 décembre 2017 à Libreville chez les hommes. Chez les femmes c’est sa compatriote Kigen Joan qui est arrivée en tête de la course, consacrant la domination kényane à la 5e édition de ce rendez-vous sportif dédié à l’origine à la lutte contre les cancers féminins.

A la tribune du bord, le Président gabonais Ali Bongo Ondimba, a procédé à la remise des prix aux vainqueurs de l’épreuve. Accompagné du vice-Président de la République et du Premier ministre, le numéro 1 gabonais a chaleureusement félicité tous les participants à la course. « Ce qui est merveilleux dans ce marathon, c’est de voir tout le monde courir ; quel que soit l’âge, quelle que soit l’origine. Nous voyons tout le monde en camaraderie courir ensemble. Ce sont de belles images qui reflètent le bonheur des participants du marathon international du Gabon », a déclaré le chef de l’Etat. Au total, ce sont près de 16 000 personnes, soit 2 000 de plus que lors de l’édition précédente, représentant une cinquantaine de nationalités qui ont pris part à cet événement sportif de la capitale gabonaise.

Cette cinquième édition du marathon international du Gabon, qui s’est clôturée par les victoires chez les hommes de Peter Kurui et chez les femmes de Kigen Joan, tous deux kenyans, a reçu les encouragements du président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), M. Sebastian Coe.

Par ailleurs, le chef de l’Etat a réitéré son engagement aux côtés de la Première Dame, madame Sylvia Bongo Ondimba dans la lutte contre les cancers féminins. « La particularité du marathon du Gabon, c’est d’avoir un thème. Un thème qui doit tous nous faire réfléchir. Nous venons soutenir, des hommes, des femmes et des enfants qui sont en bonne santé. Mais il y en a qui ne le sont pas », a indiqué Ali Bongo Ondimba.

Au lendemain de sa deuxième édition, le marathon international du Gabon avait été officiellement reconnu Label de Bronze par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (l’IAAF) rejoignant ainsi l’élite mondiale des courses sur route. Pour rappel, le marathon du Gabon est l’une des deux courses hors stade en Afrique à avoir ce label.



à la une




communiqués

afrik-foot