18 novembre 2017 / Mis à jour à 00:07 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Algérie - France - Entreprise
Le constructeur automobile français PSA va lancer sa production algérienne en 2018

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën, a signé dimanche un accord avec trois entreprises algériennes pour créer une base de production automobile dans ce pays d’Afrique du Nord. La production devrait débuter en 2018.

Le constructeur automobile français PSA a signé dimanche un accord avec trois firmes algériennes pour la construction d’une base de production automobile dans ce pays d’Afrique du Nord. La production devrait débuter l’année prochaine. Les partenaires algériens sont les sociétés Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise Nationale de Production de Machines-Outils (PMO).

Après deux années de négociations, l’accord de joint-venture a été signé dans le cadre du COMEFA (Comité mixte économique franco-algérien), lors d’une cérémonie en présence de Monsieur Youcef YOUSFI, Ministre algérien de l’Industrie et des Mines et de Monsieur Bruno LE MAIRE, Ministre français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Les premiers modèles Peugeot et Citroën sortiront de la chaîne de montage l’année prochaine dans une usine d’Oran, à 400 kilomètres à l’ouest d’Alger. Dans le cadre de cet accord, d’une valeur de 100 millions d’euros, PSA détiendra 49% de la joint-venture avec les 51% restants partagés entre les sociétés algériennes Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise nationale de production de machines-outils (PMO).

Jean-Christophe Quemard, vice-président exécutif de PSA pour le Moyen-Orient et l’Afrique, a déclaré que l’usine d’Oran devrait être pleinement opérationnelle d’ici 2019.

M. Quemard a indiqué que 75 000 Peugeot et Citroën seraient produites chaque année pour les cinq prochaines années, mais sans préciser les modèles spécifiques. Peugeot vient par ailleurs de racheter la marque Opel.

PSA espère vendre 700 000 véhicules par an d’ici 2021 au Moyen-Orient et en Afrique, et un million de voitures d’ici 2025. En 2016, le Groupe PSA a vendu 383 504 véhicules sur cette région.

Quemard a indiqué que l’accord - signé dans le cadre du comité économique mixte franco-algérien - créera initialement 1000 emplois.

Renault, le grand rival français, vient d’annoncer la production de son millionième véhicule dans son usine ultra moderne de Tanger, au Maroc.

L’Algérie se lance dans un programme ambitieux visant à remplacer des centaines de milliers d’importations étrangères par des véhicules produits dans le pays avec des partenaires internationaux. Elle espère développer son industrie automobile nationale pour contrer une forte baisse du prix du pétrole, sa principale source de revenus.



à la une




communiqués

afrik-foot