12 décembre 2017 / Mis à jour à 12:35 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - Femmes
Le Cameroun membre d’Africa Femmes Performantes
Coordonné par la Reine Clarisse Douala Bell, le bureau national d’Africa Femmes Performantes a été installé à Douala.

« Vers la réalisation d’une Afrique et de sa diaspora unies et intégrées : une vision partagée pour un développement durable visant à relever les défis communs ». Ainsi se résume la raison d’être de l’organisation internationale Africa Femmes Performantes, AFP. Après la République démocratique du Congo, le Tchad, le Canada, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, la France, l’Algérie, le Mali, le Burundi, le Cameroun devient membre de l’AFP. Une place gagnée grâce à la Reine du canton Bell, Clarisse Douala Bell. C’est suite à des formations et son engagement pour la promotion de la femme qu’à l’issue du « Business experience women conference » –du 27 au 30 mars 2017- aux Etats-Unis, l’épouse du Roi Bell a été faite coordinatrice nationale de l’AFP pour le Cameroun.

Le bureau national est déjà connu. L’équipe constituée de onze membres a été installée ce mercredi 3 mai 2017 à Douala par l’épouse du gouverneur de la région du Littoral. Rosette Ivaha Diboua n’a pas manqué de féliciter la Coordinatrice nationale, la Vice-coordinatrice Dinaly Marthe Mouaha Dikongo, et toutes les autres femmes.

Les dames du bureau (qui représentent différentes composantes ethniques du pays) ont la particularité d’impulser le développement de la société, chacune dans son domaine. Leurs missions consistent à « promouvoir les talents de femmes dans tous les secteurs d’activité ; promouvoir et développer l’entreprenariat féminin à travers le monde. Ma priorité sera d’organiser une assemblée générale d’ici là pour regrouper le plus grand nombre de femmes ; organiser des formations sur le leadership féminin », résume la Reine Clarisse Douala Bell.

L’équipe se doit aussi d’être un tremplin de coordination des nouveaux marchés ; de détecter des talents et de soutenir l’innovation et la recherche ; de favoriser les transferts de technologies et de compétences entre différents partenaires ; d’établir des perspectives d’action et une planification stratégique à court et à long terme avec les organisations existantes tant dans la diaspora que sur le continent.

« Nous devons faire de ce monde un meilleur endroit où vivre. Incarnez le changement que vous voulez impulser, et ensemble. Le travail en réseau est très important », conseille Yaa Gladys Shang Viban, consultante Genre. Pour Grace Decca et Nathalie Ekwe, l’égérie de l’AFP au Cameroun, le bureau doit puiser sa force dans l’amour du Christ. Le siège d’Africa Femmes Performantes se trouve aux Etats-Unis où réside sa Présidente-fondatrice Patricia Secke.


  



à la une




communiqués

afrik-foot