Allemagne - Cameroun
Le Cameroun à l’école allemande avec Volker Finke
L’Allemand Volker Finke, est le nouveau sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun. Il remplace à ce poste l’intérimaire Jean-Paul Akono, actuellement admis dans un centre hospitalier de la capitale après avoir été victime d’un AVC. Les pistes Domenech et Kombouaré ont finalement été abandonnées.

De notre correspondant à Yaoundé

Ce n’est pas une nouvelle qui va faciliter le rétablissement de Jean-Paul Akono, actuellement admis dans un centre hospitalier de la capitale, Yaoundé. A l’issue d’un processus de recrutement d’un nouveau sélectionneur particulièrement controversé, initié en avril dernier par le ministère des Sports, Volker Finke est celui qui a convaincu les dirigeants camerounais.

Toutefois, cette nomination bien surprenante intervient dans un contexte assez particulier, propre au Cameroun. Victime d’un AVC samedi 18 mai alors qu’il suivait une rencontre de football à son domicile, Jean-Paul Akono, 62 ans a fini par lâcher sous le poids de nombreuses persécutions dont il fait l’objet depuis plus d’un mois. De sources bien introduites, en plus de la menace de licenciement dont il faisait déjà l’objet, le désormais futur ex-sélectionneur des Lions Indomptables aurait été victime "d’escroquerie et de menaces" de la part de certains dirigeants du football camerounais.

Toujours selon la même source, son sort aurait été mêlé à la bataille qui se déroule actuellement pour le contrôle de la Fédération camerounaise de football. Jusqu’au bout, le technicien camerounais a pourtant exprimé son envie de permettre aux Lions Indomptables de renouer avec les compétions internationales. Volker Finke pourra t’il donc maintenir le cap ?

La recette allemande peut-elle soigner le mal camerounais ?

Bien que Volker Finke soit l’heureux élu, il n’était pourtant pas parti favori. Les noms de Raymond Domenech, Antoine Kombouaré ou encore Sven Goran Erickson étaient les plus en vues. Agé de 65 ans, le technicien allemand n’a jusqu’ici dirigé aucune une équipe nationale et a surtout profité de fait que Domenech ne souhaitait pas résider la majeur partie du temps au Cameroun pour coiffer ses adversaires sur le fil. Ses prétentions salariales, également moins importantes que celles des autres entraîneurs en lice, ont fini par faire la différence.

Après son parcours anonyme de footballeur, Finke a entamé une carrière d’entraîneur au sein de la modeste formation TSV TSV Stelingen. Il a atteint le sommet de son art avec Fribourg, quand il est parvenu à occuper la 3e place en Budeslinga en 1994-1995. Après 16 ans passées au sein du club, il s’est envolé pour une expérience en Asie qui aura duré deux ans avec le club japonais de Urawa Red Diamonds.

Prise de fonction prévue à la mi-juin

Sa découverte de l’Afrique, il la fera en décembre 2012 avec un poste de Directeur sportif des Lions du Sénégal. Mais il ne tiendra que quelques mois et vient donc poser ses valises dans la Tanière des Lions Indomptables. Sa mission au pays de Roger Milla risque en revanche d’être des plus difficiles.

Il y’a tout juste quelques jours l’ambassadeur itinérant lui-même déclarait dans la presse locale sa détermination à en découdre avec le technicien qui succéderait à Jean-Paul Akono. Ambiance. Pour convaincre les camerounais, Volker Finke est attendu dès la mi-juin à l’issue des 4e et 5e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Entre temps, c’est le staff actuel d’Akono et notamment son adjoint Martin Ndtoungou Mpillé, qui va assurer la transition.


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Allemagne



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com