25 février 2018 / Mis à jour à 03:45 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Burundi
Le Burundi souhaite rejoindre le Commonwealth

Après la demande du Rwanda, devenu le 54e membre du Commonwealth en 2009, le Burundi vient de déposer sa demande pour rejoindre l’association des anciennes colonies britanniques. Cette décision intervient après que le président gabonnais Ali Bongo a annoncé vouloir faire de l’anglais la seconde langue officielle du pays.

Lire aussi :

- Les albinos toujours massacrés au Burundi



Burundi en bref
L’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa vient de réaffirmer son engagement de chercher une solution politique de sortie de la crise burundaise, dans le respect de l’accord d’Arusha et dans le...

Les députés burundais ont massivement approuvé, ce mercredi 12 octobre 2016, le projet de loi prévoyant que le pays se retire de la Cour pénale internationale (CPI). Le texte doit encore être présenté...

Plus d’un an après le début de la crise politique au Burundi qui a causé la mort de plusieurs centaines de personnes, l’ONU dénonce à nouveau, ce mardi 20 septembre 2016, les exactions commises par le...


derniers articles Burundi
Plus de 2000 Burundais devront être libérés bientôt des prisions du pays. C’est des plus importantes décisions prises le 31 décembre 2017 par le président Pierre Nkurunziza, lors de son discours des vœux...

Depuis le 11 décembre 2017, les Burundais en savent un peu plus sur l’organisation des élections de 2020. En effet, le gouvernement a pris ce jour une ordonnance fixant les montants des...

la Chambre préliminaire III de la Cour pénale internationale (« la CPI » ou « la Cour »), composée des juges Chang-ho Chung (juge président), Antoine Kesia-Mbe Mindua et Raul C. Pangalangan, a rendu la...


à la une



afrik-foot