25 octobre 2014 / Mis à jour à 03:23 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Mali
La guerre au Mali n’est "pas terminée"

A Tombouctou, François Hollande a affirmé, ce samedi, que l’intervention militaire frainçaise au Mali n’était « pas terminée » : « Cela va prendre encore quelques semaines, mais notre objectif est de passer le relais » aux forces africaines, a précisé le président français, lors d’une brève visite dans cette ville sainte pour les musulmans maliens. Et d’ajouter : « Nous n’avons pas vocation à rester : nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là ». Le président malien de la transition Dioncounda Traoré, aux côtés de l’occupant de l’Elysée, a remercié les forces françaises pour leur « efficacité » et leur « professionnalisme ». François Hollande doit s’exprimer cet après-midi à la Place de l’indépendance à Bamako.

Lire aussi :

- Hollande au Mali : « Les Maliens contents que le Nord-Mali soit libéré »


Mali en bref
Sept personnes ont péri dans des affrontements entre le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et le groupe armé touareg Gatia, jeudi après-midi, à In Tillit, près de Gao, principale ville...

Les négociations concernant la paix entre les groupes armés du nord du Mali ainsi que le gouvernement ont finalement été reportées au lundi 1er septembre, à Alger. Cette décision a été prise dans un...

Trois djihadistes présumés ont été récemment arrêtés par les soldats français de l’opération Barkhane, près de Tombouctou, au cours d’une opération spéciale. Parmi eux, figure un proche de l’Algérien Yahia...


derniers articles Mali
Le ministère malien de la Santé a confirmé, ce samedi, le décès de la première malade du virus Ebola dans le pays.

La Côte d’Ivoire est aussi menacée par le virus Ebola. Un aide-soignant potentiellement contaminé est activement recherché dans le pays.

Le ministère malien de la Santé a confirmé, ce jeudi, un premier cas de fièvre hémorragique à virus Ebola.


à la une




en bref