27 juillet 2016 / Mis à jour à 23:18 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Mali
La guerre au Mali n’est "pas terminée"

A Tombouctou, François Hollande a affirmé, ce samedi, que l’intervention militaire frainçaise au Mali n’était « pas terminée » : « Cela va prendre encore quelques semaines, mais notre objectif est de passer le relais » aux forces africaines, a précisé le président français, lors d’une brève visite dans cette ville sainte pour les musulmans maliens. Et d’ajouter : « Nous n’avons pas vocation à rester : nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là ». Le président malien de la transition Dioncounda Traoré, aux côtés de l’occupant de l’Elysée, a remercié les forces françaises pour leur « efficacité » et leur « professionnalisme ». François Hollande doit s’exprimer cet après-midi à la Place de l’indépendance à Bamako.

Lire aussi :

- Hollande au Mali : « Les Maliens contents que le Nord-Mali soit libéré »


Mali en bref
L’un des chefs du groupe djihadiste AQMI a été abattu lors d’une attaque contre une caserne de l’armée malienne, près la frontière avec le Burkina Faso. C’est le groupe Al Qaïda au Maghreb Islamique...

Au Mali, un rassemblement a été sévèrement réprimé par les forces de sécurité à Gao, dans le Nord de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Des manifestants qui protestaient contre la mise en place d’une autorité de...

Deux soldats maliens ont été tués dans une attaque terroriste, menée samedi 9 juillet 2016, près de la frontière avec le Burkina Faso. Des individus armés non identifiés ont attaqué la localité de...


derniers articles Mali
A l’issue de la manche retour du 3e et dernier tour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 20 ans, les huit qualifiés pour la phase finale sont connus. Le Cameroun, la Guinée et le Mali se...

Fort d’une avance de 3 buts, le Cameroun abordera très sereinement la manche retour du 3e et dernier tour retour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 20 ans, dimanche. Auteurs d’un 0-0 à...

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon redoute que des cellules du groupe Etat islamique, chassées de leur fief de Syrte, ne s’implantent ailleurs en Libye ou en Afrique du...


à la une




en bref