25 juillet 2014 / Mis à jour à 10:21 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Communiqués

La BAD approuve 20 millions de dollars pour UT Bank Ghana pour soutenir les PME et les entreprises locales

TUNIS, Tunisie, 23 mai 2013/African Press Organization (APO)/ — Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) (http://www.afdb.org) a approuvé le 22 mai 2013 une ligne de crédit de financement du commerce de 20 millions de dollars EU pour UT Bank Ghana (UT Bank) en vue de soutenir les activités de financement de commerce des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises locales au Ghana.

Logo : http://www.photos.apo-opa.com/plog-...

Alors que l’économie ghanéenne continue de croitre et de se diversifier, le besoin croissant de répondre à la demande du marché pour le financement du commerce est devenu primordial, notamment, à travers le soutien aux entreprises dans les secteurs économiques essentiels comme l’agriculture et la fabrication. Cette facilité va donc favoriser le développement du secteur financier et le renforcement de l’intégration régionale par le développement du commerce intra-africain. Elle va, en outre, contribuer à générer des revenus au gouvernement.

Si l’on tient compte des transferts, le projet devrait faciliter environ 140 millions de dollars EU en transactions commerciales pour les matières premières essentielles, les biens intermédiaires et les produits finis et d’équipements pour soutenir la croissance économique au Ghana.

Cette facilité de 3,5 années est la première intervention de financement du commerce de la BAD au Ghana depuis sa participation au mécanisme de financement des produits de base syndiqué COCOBOD en 2009. Le projet vise à renforcer la capacité de l’UT Bank à fournir un soutien de financement du commerce approprié pour les PME et les entreprises locales, favorisant ainsi une croissance inclusive et contribuant au progrès économique du Ghana.

La facilité ne s’aligne pas seulement avec la stratégie à long terme de la BAD et la Stratégie pays du Ghana, elle est également en adéquation avec l’objectif stratégique de l’UT Bank de devenir un fournisseur important de solutions de financement du commerce pour les PME au Ghana. L’additionnalité de la BAD dans ce projet provient de sa capacité à fournir à UT Bank des ressources à moyen terme qui ne sont pas facilement disponibles sur le marché du financement du commerce dans l’environnement économique actuel.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour la Banque Africaine de Développement (BAfD).

A propos d’UT Bank Ghana : UT Bank est une banque nationale moyenne ghanéenne dont le siège est à Accra, au Ghana. Créé en 1997 comme une institution financière non bancaire, UT Bank s’est au fil des années transformées en une banque commerciale à part entière qui est reconnue comme un partenaire solide pour les PME au Ghana. Avec le soutien de l’actionnaire auprès d’investisseurs institutionnels, y compris les grandes institutions de financement du développement, UT Bank est cotée à la Bourse du Ghana. Elle compte environ 600 employés et 26 branches à travers le pays. http://www.utbankghana.com

Contacts : Sabrina Hadjadj Aoul, Chargée de communications, T. +216 71 10 26 21 / C. +216 98 70 98 43 / s.hadjadjaoul@afdb.org - Yaw Kuffour, Spécialiste principal du financement du commerce, T. +216 71 10 22 85 / y.kuffour@afdb.org

Les communiqués de presse sont également disponibles sur le site internet de la Banque à http://j.mp/AfDB_Media


  


à la une




communiqués
L’Union africaine encouragée par la conclusion réussie de la première étape du dialogue inclusif intermalien

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME MME DIANE CORNER, DU ROYAUME-UNI, REPRÉSENTANTE SPÉCIALE ADJOINTE POUR LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Le Canada appuie le projet d’Aide à l’enfance Canada en Somalie / La contribution du Canada aide à améliorer la santé et le bien-être des enfants somaliens déplacés et de leur famille

Avion d’Air Algérie / Communiqué du Président de la République

L’Union africaine se réjouit de la signature d’un Accord de cessation des hostilités en République centrafricaine / L’UA exhorte les acteurs centrafricains à poursuivre les efforts engagés en vue d’une sortie durable de crise dans leur pays



en bref




image du jour

dossiers