20 mai 2018 / Mis à jour à 21:39 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Kenya - Somalie - Education - Immigration - Politique - Drame - Crime et banditisme - Population
Kenya : les shebab attaquent un poste de police et emportent des armes et munitions

Au Kenya, les shebab ont emporté des armes, des munitions et des uniformes au cours d’une attaque menée contre un poste de police.

Un poste de police a été la cible d’une attaque des islamistes shebab dans la nuit de vendredi 8 à samedi 9 juillet 2016, dans le Nord est du pays.

Selon Koaci, une centaine d’islamistes shebab, venus à bord de trois camions, ont lancé l’assaut contre le poste de police de Diff, dans le district de Wajir, près de la frontière somalienne, aux alentours d’une heure du matin. Un policier aurait été blessé au cours de l’attaque.

Selon le chef de la police kényane, l’attaque a finalement été repoussée par les forces de sécurité. Toutefois, les insurgés, au moment de leur repli stratégique, ont pu emporter avec eux 13 fusils d’assaut AK-47, plus de 10 000 balles et une importante quantité d’uniformes.

Depuis octobre 2011, date à laquelle le Kenya a commencé à fournir un contingent militaire à la force de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), les attaques des shebab, affiliés à Al-Qaïda, sont fréquentes dans ce pays d’Afrique de l’Est. Les islamistes disent agir en représailles à la participation du Kenya au combat mené à leur encontre.

C’est dans ce contexte que les terroristes ont mené un assaut sanglant contre l’université de Garissa, le 2 avril 2015, entraînant la mort de plus de 148 personnes dont 143 étudiants. Auparavant, le centre commercial Westgate avait subi, le 21 septembre 2013, un assaut meurtrier qui avait fait quelques 68 morts, pour la plupart des étrangers.



à la une



afrik-foot