28 avril 2017 / Mis à jour à 03:53 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Pan Afrique - Diaspora - Musique
Kaaris brille avec "Or Noir"
Kaaris, pochette de l’album "Or Noir"
Inconnu du grand public il y a un an, aujourd’hui Kaaris pose son empreinte avec la sortie de son premier album "Or Noir". Entre-temps, le natif de Sevran s’est fait un nom et un personnage et défie désormais les grands du rap français. Son album était attendu comme l’un des événements majeurs du rap français de cette fin d’année.

Si vous aimez le rap Old school avec ses paroles préventives ou le rap West coast avec sa musique plus dansante et plus légère, passez et orientez vos oreilles. Kaaris avait déjà choisi son style et le confirme avec son premier album, "Or Noir". C’est bien du Gangsta rap dont il s’agit. Le rappeur qui se revendique « sale et fier de l’être », dégaine un rap game très musclé, presque autant que sa corpulence. "Or Noir", le premier album de Kaaris était déjà en tête de ventes des pré-commandes avant même sa sortie, ce lundi 21 octobre. L’album s’était alors placé en troisième position des chartes digitales. Entré par la petite porte avec quelques apparitions dans des street-album et featuring, le Sevranais affiche déjà des belles promesses. "Or Noir" c’est du "pur" et "dur" son de 18 titres qui plaisent aux fans du rap sale.

Sur les traces de Booba

La réussite de Kaaris résume bien l’aventure d’un pur rappeur. Mais c’est bien au côté du Duc de Boulogne que Kaaris a doublé sa cote. Déjà dans les titres "Criminelle League" puis sur le hit "Kalash" que le rappeur a signé une entrée fracassante qui a convaincu les amoureux du rap. En plus de sa longue histoire avec la rue, Kaaris a alors acquis une certaine maturité pour offrir au grand public un album digne de son rap. Sa marque de fabrique, c’est la provocation sans scrupule, affirmant que « les politiques c’est comme nous, c’est des caillera en costards ». Déchaînement de la testostérone, argent, paroles provocantes, Kaaris s’affiche bien comme la relève du Kopp. Il se permet même de poser la question « Pourquoi les mecs dès qu’ils posent avec Booba, ils n’y arrivent pas plus que ça ? Ce n’est pas la faute de Booba », répond-t-il.

Nombreux critiques s’accordent à dire que l’album est un des meilleurs de l’année. Reste à savoir jusqu’où l’ "Or Noir" de Kaaris brillera-t-il.

Commander le disque Or Noir



à la une




communiqués

afrik-foot