20 décembre 2014 / Mis à jour à 17:22 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya - Pan Afrique - Sexualité - Mariage - Insolite
Infidélité : « Collé-collé », le médicament qui colle les sexes

Le mystère du « Collé-collé ». En Afrique, c’est le nom donné à un médicament qui colle le sexe de son ou de sa partenaire en cas d’infidélité…

Qu’êtes-vous prêt à faire pour surprendre en plein ébat sexuel votre conjoint(e) soupçonné(e) d’infidélité ? Plutôt que d’espionner ou de suivre ou faire suivre son ou sa partenaire, en Afrique certains ont opté pour la magie noire.

On l’appelle le « Collé-collé » ou le « médicament contre l’infidélité sexuelle ». Le médicament est trempé dans des paroles mystiques récitées par un marabout. Puis, l’un des conjoints le donne à l’insu de son autre. Le médicament ne prend effet qu’à partir du moment où le conjoint envoûté commet un acte d’adultère. Il ou elle restera collé(e) au sexe de son partenaire de jeu.

Malheur à celui qui tente de se retirer de force, car il pourrait bien perdre la vie. La seule personne habilitée à casser le sort n’est autre que le mari, ou un féticheur qui à la maîtrise de ce médicament mystique. « C’est un médicament naturel, qui peut être glissé dans la nourriture ou dans une boisson ou un simple sort jeté sur la personne », précise le professeur marabout Mamoutou. « Il n’y a aucune inquiétude à avoir, il permet d’apaiser la conscience des épouses ou des époux qui vivent dans le doute », ajoute-t-il.

Pris en flagrant délit sexuel

La solution est radicale. Et elle a déjà fait ses preuves à plusieurs reprises. Direction Nairobi, la capitale du Kenya. Voilà quelques temps qu’un homme soupçonne sa femme d’infidélité. Pour en avoir le cœur net. Il décide de l’envoûter à l’aide du « Collé-collé ». Jusque-là, tout va bien. Jusqu’au jour où il reçoit un coup de fil de sa femme pour lui demander de venir la délivrer. Celle-ci se trouve dans un petit hôtel en compagnie de son amant. En plein acte sexuel, le pénis de l’amant reste bloqué dans le vagin de la femme adultère. Très vite, ils comprennent que le mari a fait boire à sa femme du « Collé-collé ».

Ni la police, ni les secours n’ont réussi à les décoller. Mystère. Seul le mari, qui a connaissance de la formule, ou un marabout qui connaît bien le « Collé-collé » sont capables de les séparer. Coup de théâtre, à son arrivée, le mari refuse d’entrer dans la chambre et voir l’image d’un autre homme allongé sur sa femme. La police a dû faire appel à un docteur traditionnel surnommé au Kenya « Witchdoctors ». Mais en attendant, la douleur se fait de plus en plus ressentir. Au point où la femme se met à pleurer de douleur et très probablement de honte. La scène, très insolite, est filmée. Une foule amassée devant la chambre tente d’apercevoir le couple d’amant à travers la fenêtre. La presse a également fait le déplacement.

Le docteur fétichiste arrive enfin et fini par décoller les deux tourtereaux en prononçant des paroles énigmatiques. « Ils ont bien fait d’attendre, quitte à être couvert de honte. S’ils auraient trop forcé, l’homme aurait pu perdre son pénis ou l’un d’entre eux aurait pu mourir », conclut le professeur Mamoutou.

La scène en image (2012


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles