13 mai 2018 / Mis à jour à 17:45 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Libye - Pan Afrique - Union Européenne - Immigration - Trafic - Population
Immigration : l’UE autorisée à arrêter les passeurs dans les eaux libyennes ?

Le Conseil de sécurité de l’ONU devrait adopter ce vendredi une résolution autorisant l’Union Européenne à arraisonner des navires de migrants qui tentent de gagner l’Europe via la Libye.

Deux jours après la mise en place de l’opération dénommée Sophia par l’Union Européenne qui l’autorise à appréhender les passeurs en Méditerranée, le Conseil de sécurité de l’ONU devrait adopter une résolution autorisant l’Union Européenne à arraisonner en haute mer des navires de migrants qui tentent de gagner l’Europe venant de Libye. Ce qui leur était interdit jusqu’à présent.

Pour l’heure, l’opération militaire européenne ne peut pas s’étendre aux côtes de la Libye, faute d’un accord de la part d’un gouvernement libyen unifié. Ce vendredi, la résolution pourrait autoriser « pendant un an les Européens à inspecter en haute mer au-delà des côtes de la Libye des navires qu’ils soupçonneraient sérieusement d’être utilisés par les passeurs pour acheminer des migrants depuis la Libye ». Les migrants qu’ils transportent seront acheminés vers l’Italie et les passeurs interpellés jugés en Italie.

Quatre mois avant le lancement de l’opération Sophia, l’Union Européenne avait lancé une première phase afin d’étudier les méthodes des passeurs. Une opération de lancement qui a permis aux membres de la mission de savoir comment agi les passeurs et de pouvoir ainsi anticiper leurs actions et réduire le nombre de migrants morts en Méditerranée. Le trafic de migrants est l’une des premières sources de revenus en Libye.

Le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a annoncé le 1er octobre dernier que près de 700 000 migrants vont arriver en Europe via la Méditerranée en 2015 alors. De son côté, l’Europe n’arrive toujours pas à se mettre d’accord sur la répartition des migrants malgré un accord signé par certains pays.



lire aussi
L’Union Européenne a annoncé ce mercredi la mise en place de l’opération Sophia afin de lutter contre les passeurs dans la Méditerranée et ainsi d’éviter de nouveaux drames...


à la une



afrik-foot