13 mai 2018 / Mis à jour à 16:02 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Algérie - Canada - France - Diplomatie - Politique - Crime et banditisme
France : Babar, la taupe qui espionne l’Algérie depuis 2009 ?

Un ancien cadre des services d’espionnage français a révélé que la France, avec un logiciel malveillant du nom de « Babar », espionne un certain nombre de pays dont l’Algérie.

La France espionne l’Algérie. C’est ce qu’a indiqué TSA qui relève que la France est impliquée dans une vaste opération d’espionnage informatique depuis 2009.

Le site algérien, qui reprend les propos d’un ancien cadre des services d’espionnage français, Bernard Barbier, rapportés par le média français Le Journal du Dimanche (JDD) ajoute que c’est avec un logiciel malveillant du nom de « Babar » que la Direction générale des services extérieurs (DGSE) de la France espionne un certain nombre de pays. Et de déduire que cette révélation vient corroborer une information diffusée en 2014 par le journal français Le Monde.

TSA précise que « Babar » a initialement été détecté par les services canadiens qui ont retrouvé des traces du logiciel en question dans plusieurs pays, comme l’Iran, l’Espagne, la Grèce, la Côte d’Ivoire ou l’Algérie. Le cadre de la DGSE révèle que « les Canadiens ont fait du reverse sur un malware (…). Ils ont retrouvé le programmeur qui avait surnommé son malware Babar et avait signé Titi. Ils en ont conclu qu’il était Français. Et effectivement, c’était un français », explique le cadre de la DGSE.



à la une



afrik-foot