21 mai 2018 / Mis à jour à 18:59 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Ethiopie - Politique - Drame - Crime et banditisme - Droits de l’Homme
Ethiopie : au moins cinq festivaliers tués à Waldiya

En Ethiopie, au moins cinq festivaliers ont été tués à Waldiya lors des célébrations de l’Epiphanie qui marque le baptême de Jésus.

En Ethiopie, au moins cinq festivaliers ont été tués à Waldiya lors des célébrations de l’Epiphanie qui marque le baptême de Jésus. Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles sur des festivaliers.

La libération de centaine de prisonniers n’a pas réduit les tensions dans ce pays de la corne de l’Afrique. Outre ces morts à Waldiya , plusieurs personnes ont été également blessées durant ces évènements survenus dans cette ville du nord de l’Ethiopie.

Lorsque que les festivaliers ont commencé à chanter des chansons anti-gouvernementales, les forces de sécurité ont tiré à balles réelles sur eux. Des centaines de manifestants sont descendus dans les rues pour protester contre ces tueries survenues au second jour des célébrations de l’Epiphanie qui commémore le baptême du Christ.

Selon un responsable régional, les 5 personnes ont été tuées dans des affrontements entre des jeunes et les forces de sécurité. D’après certains qui craignent que le nombre de morts soit plus élevé que le chiffre annoncé, ce bilan provisoire pourrait être revu à la hausse. Des coups de feu sporadiques continuent de se faire entendre dans les rues de la ville où de nombreuses entreprises sont fermées et des routes bloquées par des manifestants en furie.



à la une



afrik-foot