7 juillet 2015 / Mis à jour à 14:07 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Erythrée
Erythrée : des mutins prennent d’assaut le ministère de l’information

Le ministère érythréen de l’information et le siège de la télévision nationale à Asmara ont été pris d’assaut lundi. Selon une source proche des services de renseignement, relayée par France24.com, les mutins ont forcé le directeur de la radio-télévision nationale à lire un communiqué pour exiger du gouvernement qu’il relâche tous les prisonniers politiques. Le nombre de détenus politiques dans ce pays a été estimé l’an dernier entre 5.000 et 10.000 par les Nations Unies. Les raisons exactes d’une telle mutinerie restent encore floues, mais selon un opposant réfugié en Ethiopie, les problèmes économiques qui se sont aggravés ces derniers moments ont dégradé les relations entre le gouvernement et les soldats.


Erythrée en bref
Un migrant érythréen est décédé accidentellement ce vendredi matin sur le site du tunnel sous la Manche, en tentant de monter dans un train de marchandises, selon la préfecture du Pas-de-Calais. Selon...

Le gouvernement érythréen est accusé de crimes contre l’humanité, selon les conclusions d’une enquête de la commission des droits de l’homme de l’Onu rendues publiques ce lundi. Pour l’ONU, l’Érythrée...

Le chalutier qui a chaviré, dimanche, au large de la Libye coûtant la vie à au moins 800 personnes était commandé par un Tunisien accompagné d’un Syrien comme membre d’équipage. Dès leur arrivée au port...


derniers articles Erythrée
Khaled Bensalem, c’est le nom de ce passeur tunisien condamné, ce mercredi 1er juillet 2015, à 18 ans d’emprisonnement ferme. La justice italienne souligne sa responsabilité dans l’affaire du bateau...

Le président de la Commission d’enquête sur les violations des droits de l’Homme en Érythrée a proposé, mercredi, que l’ONU ouvre une enquête afin de déterminer si le gouvernement est responsable de...

Plus de 200 migrants qui occupaient les jardins d’Eole dans le 18ème arrondissement à Paris ont été évacués, ce vendredi dans la matinée, vers des centres d’hébergement. D’autres migrants restent...


à la une




en bref