14 mai 2018 / Mis à jour à 05:51 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Egypte - Mexique - Conflit - Diplomatie - Politique - Drame - Défense
Egypte : Mexico condamne la mort de ses deux ressortissants

Le Mexique a fermement condamné, ce lundi ,les frappes de l’armée égyptienne qui ont coûté la vie à deux touristes mexicains.

C’est la consternation au Mexique au lendemain de l’acte meurtrier de l’armée égyptienne à l’encontre de ses ressortissants. Le pays, qui a condamné l’acte de l’armée égyptienne, a exprimé sa « profonde consternation et demandé une investigation rapide, exhaustive et profonde ». Selon un bilan encore provisoire, l’armée égyptienne a tué « par erreur » au moins deux touristes mexicains.

Alors que l’armée égyptienne n’a pas précisé quelles armes avaient été utilisées lors de l’attaque, la ministre mexicaine des Affaires étrangères a révélé les détails de l’opération de l’armée. « Les six survivants mexicains ont raconté avoir été la cible d’une attaque aérienne avec des bombes lancées depuis un avion et des hélicoptères », précise la ministre.

Le gouvernement mexicain exhorte les autorités égyptiennes « à accorder la plus haute priorité et d’éclaircir au plus vite ce drame ». Les six touristes mexicains blessés, qui ont été conduits à l’hôpital du Caire, sont dans un état stable, selon la ministre.

Des militaires égyptiens ont tiré accidentellement, dans la nuit de dimanche à lundi, sur un convoi de plusieurs véhicules dans lesquels se trouvaient des touristes mexicains. Le bilan est lourd puisqu’il fait état de douze morts dont deux Mexicains et dix blessés. Selon le ministère égyptien de l’Intérieur, « la police et l’armée, au moment des faits, pourchassaient des terroristes à Wahat, dans le désert occidental, dans la région de Farafra ».

Le groupe de touristes était arrivé le 11 septembre au Caire. Ce dimanche, les touristes se sont rendus en direction de l’oasis de Bahariya. C’est l’agence de voyage égyptienne Windows qui a informé l’ambassadeur mexicain de l’attaque.

Lire aussi :

- Egypte : l’armée abat par erreur des touristes mexicains



à la une



afrik-foot