samedi 20 septembre
produits
Délicieuse Afrique où cuisine et palabre se rejoignent


Marguerite Aboue auteure ivoirienne de la bande dessinée à succès Aya de Yopougon, s’est alliée à la dessinatrice Agnès Maupré pour nous offrir un livre de cuisine original, drôle et qui met en appétit. Délices d’Afrique 50 recettes pour petits moments de confidences à partager, un livre qui fait parler.


La cuisine d’Afrique de l’Ouest et particulièrement la cuisine ivoirienne sont au centre de ce drôle de livre de cuisine ou les recettes ne sont pas forcément destinées au palet mais aussi à garder son mari, séduire sa dulcinée, ou même dessaouler. On rit beaucoup lors de la lecture, de ce livre qui tourne autours des bavardages des femmes africaines pour qui la cuisine est aussi un prétexte pour se retrouver et se raconter les dernières histoires du quartier.

En premier lieu, le livre présente les indispensables, poudre de poissons et de crevettes, piment, gingembre, oignon, tomate ou cube Maggi. L’histoire de ce petit cube inventé à la fin du XIXe siècle par Julius Maggi, et qui serait arrivé en Afrique par hasard, tombant d’un avion directement dans une sauce qui chauffait, lance parfaitement le livre. Mais très vite, on découvre les entrées ou les "en attendant le vrai repas", comme l’alloco et sa recette spéciale pour les amoureux, l’ananas pirogue qui sert à impressionner ses beaux-parents ou encore l’écrasé de poisson à l’igname pour une saint-valentin réussie. Notre coup de coeur pour les Pastels, une entrée rapide et délicieuse originaire du Sénégal présentées comme la recette qui permet de rester en bons termes avec ses voisins qui attirés par l’odeur vont passer vous dire bonjour comme par hasard.

Ensuite les plats, qui démarrent avec la pépé soupe - le pépé est une petite graine de haricot qui apporte un parfum très particulier, et très pimenté - ou "comment dessaouler son mari en moins d’une heure". Et bien sur le poulet bicyclette, une des histoire avec les dessins les plus amusants sur ce drôle de poulet qui pédale avec ses longues pattes "libre et fier sous la chaleur" et "tellement bon qu’il passe à la télé (...) grillé dans une rôtisserie. Ce qui nous permet de le voir (il est si beau) comme s’il passait à la télé".

Enfin les desserts, ou rince bouche, avec un regard particulier pour les Kléklés, bijoux à croquer, ou "comment occuper votre fille et ses copines toute une après midi de pluie" avec un peu de farine.

Un livre à découvrir, offrir, lire, et bien sur à utiliser pour cuisiner, ne serait-ce que pour vérifier la véracité des histoires racontées, comme celle des boulettes de poissons qui rendent intelligent.

Lire aussi Interview de Marguerite Abouet : Akissi : une enfance à Abidjan et la chronique de Yaya de Youpougon

Pour commander le livre Délice d’Afrique aux Editions Alternatives.


illustration © Agnès Maupré



 Vos commentaires


 

recherche






 
 
               

© Afrik-cuisine.com - 2011 - tous droits réservés