Mali - Pan Afrique - Soudan
Coupe de la Confédération : finale historique du Djoliba AC
Sacré Djoliba Athelic Club. Les Rouges de Bamako se sont qualifiés pour la finale de la Coupe africaine de la Confédération. Les champions en titre du Mali sont venus à bout de l’équipe soudanaise de El Hilal à l’issue de la séance des tirs au but (2-0, 7-6), lors de la demi-finale retour de la compétition. Le Djoliba, au terme des 90 minutes, a réussi à remonter les deux buts encaissés lors du match aller, disputé la semaine dernière à Khartoum.

(De notre correspondant à Bamako)
Impossible n’est pas Malien. Pour la première fois de son histoire, le Djoliba AC s’est qualifié pour la finale d’une compétition africaine des clubs. Dimanche après-midi au stade Modibo Keita de Bamako, les Rouges de Heremakono ont éliminé les Soudanais de El Hilal (2-0, 7-6 tab). Pourtant la qualification n’était pas acquise d’avance. Les champions du Mali étaient handicapés par les deux buts encaissés lors du match Aller à Omdurman dans la banlieue de Khartoum. C’est fort de cette situation que les joueurs du Djoliba AC vont se lancer corps et âme dès l’entame de la première période de jeu.

Ce qui se caractérise par cinq occasions franches de buts que les Rouges n’arrivent pas à concrétiser. La montée des latéraux maliens, notamment Issa Traoré et Bangoura, donne du fil à retorde à la défense soudanaise qui est le maillon faible de cette équipe de El Hilal. Durant cette première période, les poulains d’Aliou Badara Diallo sont loin d’être ridicules avec des frappes et des occasions de leurs attaquants qui obligent les Soudanais à se regrouper dans leur camp. Malgré tout, les deux équipes regagnent les vestiaires sous la marque de 0-0

Le Djoliba renversant

En seconde période, c’est le même dispositif pour le Djoliba qui attaque et veut marquer ce but libérateur. Un but qui survient à la 50e minute de jeu, après un penalty consécutif à une faute du portier soudanais sur Boubacar Bangoura. Et c’est Idrissa Traoré qui donne l’avantage aux siens en transformant la sentence. Un but qui galvanise le public. Les milliers de supporters qui ont effectué le déplacement pour suivre cette rencontre retrouvent de la voix. Le Djoliba a parcouru la moitié du chemin. Les Rouges sont sereins dans la maîtrise du ballon et imposent leur rythme à la partie face à des Soudanais qui essaient de casser le jeu. C’est dans ce contexte que Janvier Abouta, le vieux briscard, d’un retourné acrobatique spectaculaire, corse addition.

Ce deuxième but permet aux Maliens d’être à égalité avec leurs adversaires sur l’ensemble des deux matchs. Il reste encore 10 minutes de jeu. Le Djoliba essaie de marquer un troisième but synonyme de qualification. Mais c’est à l’épreuve des nerfs des tirs au but que les champions du Mali cuvée 2012 obtiennent leur billet pour la finale. 7 tirs au but à 6 en faveur du Djoliba, qui rejoint ainsi l’AC Léopard de Dolosie pour une finale inédite et qui s’annonce prometteuse.


Mali



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com