23 avril 2014 / Mis à jour à 16:11 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Les Comores - Ecologie - Environnement - Pollution
Comores : grogne contre les ordures

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté mercredi devant la mairie de Moroni, la capitale comorienne, contre l’entassement des ordures. Cet amoncellement des déchets ménagers durent depuis juin dernier au sein de la municipalité.

La colère gronde contre l’entassement des ordures à Moroni. Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant la marie de la capitale comorienne, réclamant que les autorités mettent fin à l’amoncellement des déchets ménagers faute de site de traitement.

« On ne veut plus de discours on veut des solutions », a lancé le député Abdelfatah Mohamed, à la sortie d’une rencontre avec le maire de la ville, rapporte l’AFP. Réunion à laquelle participait aussi le directeur de cabinet du président comorien Ikilouli Doinine.

Selon la municipalité, la capitale comorienne produit entre 20 et 40 tonnes de déchets domestiques par jour. En raison de l’absence de sites de traitements, les ordures s’entassent dans des conteneurs sous le soleil, à proximité des zones d’habitations et de plusieurs établissements scolaires.

C’est bien là les raisons de la grogne des habitants de Moroni. Ces derniers souhaitent que les pouvoirs publics prennent rapidement le problème à bras-le-corp.


lire aussi
Dans un rapport intitulé « DEEE ? Où en sommes-nous en Afrique ? », l’Organisation des Nations Unies (ONU) s’alarme de la situation des déchets d’équipements électriques et...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles