20 décembre 2014 / Mis à jour à 19:46 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Centrafrique - France
Centrafrique : le Conseil national de la jeunesse nie son implication dans les attaques contre l’ambassade de France

Le 31 décembre, lors d’une conférence de presse, M. Christian Guénébem, président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), a nié l’implication de son institution dans les attaques qui ont eu lieu le 27 décembre contre l’ambassade de France. Le dirigeant du CNJ a fait une déclaration suite au discours du président de la République au sortir de la visite du dirigeant béninois Thomas Yayi Boni, président en exercice de l’Union africaine : « Je voudrais vous faire part de ceci : le Conseil national de la jeunesse est très mécontent par rapport aux accusations qui ont été relayées par certains médias faisant état de ce que l’attaque et le vandalisme observés contre les représentations diplomatiques, Etats-Unis et France et également contre les emblèmes français, notamment le drapeau aurait été initié par le Conseil national de la jeunesse. Ce qui est faux ! »


Centrafrique en bref
En Centrafrique, la situation des enfants soldats demeurent plus en plus inquiétante. C’est le constat fait par l’ONG Save the Children. Cette dernière affirme dans son rapport « Pièges dans une zone...

La localité avait déjà été le théâtre de violences il y a quelques mois. Des combats entre ex-Séléka et milices Anti-Balaka ont fait 28 morts à Mbrés, à 300 km au nord de Bangui, rapporte jeudi une source...

François Bozizé est dans de beaux draps. Le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire à Paris après une plainte de la Centrafrique qui accuse son ancien président François Bozizé de...


derniers articles Centrafrique
L’ONG Save the Children a rendu publique un rapport édifiant. Le nombre d’enfants soldats en Centrafrique est en nette augmentation depuis deux ans.

Le gouvernement tchadien a emprunté près de 18 millions de dollars pour faire face la crise humanitaire qui sévit dans le sud du pays où ils sont nombreux, de retour de Centrafrique, à manquer de...

Des affrontements entre milices majoritairement chrétiennes et membres de l’ex-séléka ont fait 28 morts dans la ville de Mbrés, au nord de la capitale Bangui.


à la une




en bref