26 juin 2017 / Mis à jour à 23:21 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Centrafrique - France
Centrafrique : le Conseil national de la jeunesse nie son implication dans les attaques contre l’ambassade de France

Le 31 décembre, lors d’une conférence de presse, M. Christian Guénébem, président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), a nié l’implication de son institution dans les attaques qui ont eu lieu le 27 décembre contre l’ambassade de France. Le dirigeant du CNJ a fait une déclaration suite au discours du président de la République au sortir de la visite du dirigeant béninois Thomas Yayi Boni, président en exercice de l’Union africaine : « Je voudrais vous faire part de ceci : le Conseil national de la jeunesse est très mécontent par rapport aux accusations qui ont été relayées par certains médias faisant état de ce que l’attaque et le vandalisme observés contre les représentations diplomatiques, Etats-Unis et France et également contre les emblèmes français, notamment le drapeau aurait été initié par le Conseil national de la jeunesse. Ce qui est faux ! »



Centrafrique en bref
Le président de la République française, François Hollande, a confirmé, ce mercredi 13 juillet 2016, que la France mettrait fin à son intervention militaire en République centrafricaine. « En octobre...

Le nouveau chef de l’Etat centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, élu le 14 février 2016, a prêté serment, ce mercredi 30 mars 2016, à Bangui. Il a promis de préserver la paix dans son pays. « Je...

Après l’annonce, le 20 février 2016, par l’Autorité nationale des élections des résultats de la Présidentielle, la Cour constitutionnelle de la Centrafrique vient à son tour de valider le scrutin....


derniers articles Centrafrique
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, a pris, avec une attention particulière, connaissance du rapport du Secrétaire général des Nations unies sur la situation en République...

À Bangassou, petite ville de l’est de la Centrafrique, à 500 kilomètres de la capitale Bangui, l’évêque espagnol Juan José Aguirre Munos a appris au fil des coups d’État, du passage des rébellions et des...

Nouvelle tempête de violence en République centrafricaine, 2 000 personnes encore aux mains de la secte islamiste Boko Haram au Nigéria. Bref retour sur des faits souvent...


à la une



afrik-foot