28 janvier 2015 / Mis à jour à 16:31 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Centrafrique - France
Centrafrique : le Conseil national de la jeunesse nie son implication dans les attaques contre l’ambassade de France

Le 31 décembre, lors d’une conférence de presse, M. Christian Guénébem, président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), a nié l’implication de son institution dans les attaques qui ont eu lieu le 27 décembre contre l’ambassade de France. Le dirigeant du CNJ a fait une déclaration suite au discours du président de la République au sortir de la visite du dirigeant béninois Thomas Yayi Boni, président en exercice de l’Union africaine : « Je voudrais vous faire part de ceci : le Conseil national de la jeunesse est très mécontent par rapport aux accusations qui ont été relayées par certains médias faisant état de ce que l’attaque et le vandalisme observés contre les représentations diplomatiques, Etats-Unis et France et également contre les emblèmes français, notamment le drapeau aurait été initié par le Conseil national de la jeunesse. Ce qui est faux ! »


Centrafrique en bref
Les négociations pour la libération du ministre des Sports de la Centrafrique, Armel Sayo, sont en bonne voie. Le ministre de la Sécurité publique, Nicaise Karnou, a fait état de « négociations...

Le Représentant spécial de la Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) et Chef de la Mission de l’UA pour la Centrafrique et l’Afrique centrale (MISAC), le Général Jean-Marie Michel...

L’humanitaire française enlevée en Centrafrique en début de semaine est désormais libre, a annoncé ce vendredi soir le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Thérèse Priest avait été...


derniers articles Centrafrique
Après la libération de l’humanitaire française et de l’employée de l’ONU qui avaient été enlevées par des anti-balakas, trois autres ministres ont à leur tour été enlevés en...

Le gouvernement centrafricain a fait état de "négociations avancées" ce lundi, en vue de la libération du ministre des Sports, Armel Sayo.

L’Union africaine a fermement condamné l’enlèvement, le 25 janvier 2015, à Bangui, du ministre de la Jeunesse et des Sports de la République centrafricaine (RCA), Armel...


à la une




en bref