21 mai 2018 / Mis à jour à 14:03 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Haïti - Catastrophe naturelle - Eau - Politique - Drame
Catastrophes naturelles : Haïti détient le triste record de morts

Les catastrophes naturelles ont fait 1,35 million de morts entre le milieu des années 90 et 2015. Selon l’ONU, Haïti, qui a récemment été dévasté par l’ouragan Matthew est le pays le plus touché.

Un rapport publié par l’ONU, ce jeudi 13 octobre 2016, à Genève et qui porte sur plus de 7000 catastrophes naturelles indique que Haïti a totalisé le plus grand nombre de victimes entre le milieu des années 90 et 2015.

Les catastrophes naturelles ont fait 1,35 million de morts durant cette période et Haïti, qui a récemment été dévasté par l’ouragan Matthew est le pays le plus touché. Face à la presse Robert Glasser, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la réduction des risques de désastres, a souligné que le récent ouragan Matthew constitue un « exemple tragique » du lien entre pauvreté et décès liés aux désastres.

L’ONU insiste que Haïti est également au premier rang pour le nombre de décès par rapport à l’importance de la population. Au total, avec plus de 229 000 personne tuées par les catastrophes naturelles, il devance l’Indonésie (180 000 morts) et la Birmanie (139 000 morts).

Robert Glasser, pour qui « ces Etats "contribuent le moins aux émissions de gaz à effet de serre », précise que la majorité des décès liés au réchauffement ont été constatés dans les pays pauvres ou à revenus intermédiaires.



à la une



afrik-foot