Afrique du Sud - Nigeria
CAN 2013 : un Nigeria rajeuni en Afrique du Sud
Absent en 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale, le Nigeria fait son retour en phase finale de la CAN. Vainqueurs en 1980 et 1994, les Super Eagles qui s’abonnent régulièrement à la 3e place de l’épreuve depuis 2000 (la dernière en date en 2010 en Angola), essaieront cette fois-ci de monter sur la plus haute marche du podium en Afrique du Sud pour l’édition 2013. Cette lourde tache a été confiée à une nouvelle génération de joueurs guidée par le capitaine de la sélection, John Mikel Obi.

Le début d’un nouveau cycle pour les Super Eagles. Après avoir pris le meilleur sur le Liberia (2-2, 6-1) durant les éliminatoires, en octobre dernier, pour disputer la CAN 2013 en Afrique du Sud, le Nigeria s’est retrouvé dans un groupe équilibré à l’issue du tirage au sort pour leur retour dans cette compétition, trois ans après sa dernière apparition en Angola. Avec la présence de la Zambie, tenante du titre, le Burkina Faso et le petit poucet l’Ethiopie, les hommes de Stephen Keshi devront être prêts d’entrée pour pouvoir passer les poules. Lors des deux premières journées, les Super Eagles défieront leur deux principaux rivaux dans la course au quarts de finale, le Burkina Faso puis la Zambie avant de terminer avec l’Ethiopie.

Le premier match de la compétition face aux Etalons, le 21 janvier prochain, sera capital pour la suite des évènements. Dans ce duel d’outsiders, censé accompagner les Chipolopolos en quarts de finale, vu les qualités des trois sélections par rapport à l’Ethiopie, le gagnant sera en position favorable pour sortir du groupe, pour peut-être ensuite aller au bout comme le réclame la Fédération nigérienne de football. Une mission dont la charge a été confiée à la nouvelle génération des Super Eagles, emmenés par l’attaquant du Spartak Moscou Emmanuel Emenike et l’ailier de Chelsea Victor Moses. Les deux joueurs ont brillé en Ligue des Champions avec leurs clubs respectifs et devront le faire à présent sur le plan international.

Des stars écartées

Présents dans la liste des 23 livrée par le sélectionneur Stephen Keshi où figure beaucoup de joueurs peu connus, Moses et Emenike représentent l’avenir. L’homme de 50 ans a décidé d’éliminer des stars comme Taye Taiwo, Peter Odenwingie, Obafemi Martins, Yakubu et Shola Ameobi pour mettre en lumière la nouvelle génération. Ces cadres qui ont obtenu plusieurs podiums à la CAN lors de la première décennie des années 2000 subissent la politique de rajeunissement mise en place par l’ancien sélectionneur du Togo. Un nettoyage qu’a eu du mal à comprendre, l’attaquant de West Brom, Peter Odenwingie. "Je demande juste qu’on soit honnête avec moi et qu’on me dise les choses directement", a-t-il d’ailleurs fait savoir, avant de poursuivre : "Je dis ce que je pense et je crois que certaines personnes ont un problème avec ça."

La réponse du sélectionneur à ces attaques n’a pas tardé. "Il n’y a rien de personnel. Odemwingie est un bon joueur mais aujourd’hui, je n’ai pas besoin de lui ", a fait savoir Keshi en guise d’explication. L’un des cadres de cette sélection, Joseph Yobo est même monté au créneau pour défendre son entraîneur et sévèrement tacler l’ancien Lillois "Peter devrait se regarder dans un miroir. Il n’est pas le Messi du Nigeria. Il y a dans cette équipe des joueurs au-dessus de lui." Ainsi, le défenseur de Fenerbahçe et le milieu de terrain de Chelsea John Obi Mikel sont les derniers rescapés et cadres de cette sélection rajeunie. Ces joueurs qui seront l’ossature de cet effectif en Afrique du Sud ont à présent comme objectif de gérer la nouvelle génération pour l’emmener le plus loin possible. Réponse le 10 février prochain.

- La sélection du Nigeria

Gardiens : Vincent Enyeama (Maccabi Tel Aviv), Austin Ejide (Hapoel Be’er Sheba), Chigozie Agbim (Enugu Rangers).

Défenseurs : Elderson Echiejile (FC Braga), Juwon Oshaniwa (Ashdod FC), Joseph Yobo (Fenerbahce), Efe Ambrose (Celtic), Azubuike Egwuekwe (Warri Wolves), Kenneth Omeruo (ADO Den Haag), Godfrey Oboabona (Sunshine Stars).

Milieux : Mikel Obi (Chelsea), Gabriel Reuben (Kano Pillars), Nosa Igiebor (Real Betis), Obiora Nwankwo (Calcio Padova), Fegor Ogude (Valerenga), Brown Ideye (Dynamo Kiev), Ogenyi Onazi (SS Lazio), Ahmed Musa (CSKA Moscou).

Attaquants : Emmanuel Emenike (Spartak Moscou), Victor Moses (Chelsea), Ikechukwu Uche (Villarreal), Ejike Uzoenyi, Sunday Mba (Enugu Rangers).

- Rendez-vous ce mercredi pour la présentation du Mali


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com