Afrique du Sud - Algérie - Pan Afrique - Vidéos
CAN 2013 : tension entre Halilhodzic et la presse algérienne
Jeudi à Rustenburg, à l’issue d’une conférence de presse qui s’est déroulée dans une atmosphère tendue, le sélectionneur de l’Algérie, Vahid Halilhodzic, a eu maille à partir avec certains journalistes de la presse algérienne venus couvrir le parcours des Fennecs à la CAN 2013. Pris à parti par l’un d’eux qui lui a reproché son manque de considération envers ses confrères algériens, relégués au second plan, après le presse internationale. Une remarque qui n’a pas été du goût du technicien. Le ton est alors très vite monté...

La défaite de l’Algérie face à la Tunisie (1-0), pour son entrée en lice dans le groupe D de la CAN 2013 a laissé des traces, et pas seulement au sein du groupe des Fennecs. Depuis ce revers, la tension est montée d’un cran entre le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic et la presse algérienne. Jeudi, après la conférence de presse déjà tendue qu’a tenu le coach des Verts, sa relation avec les journalistes venus suivre la parcours des Fennecs s’est encore détériorée après une vive prise de bec avec Djamel Rachedi, le rédacteur en chef de l’Agence Presse Algérie.

Alors que le technicien franco-bosniaque, suivi par une meute de journalistes, s’apprêtait à renter dans la voiture qui l’attendait pour le ramener à son hôtel, il a été interpellé par le rédacteur en chef qui lui a reproché son manque de coopération avec la presse algérienne. "On s’est déplacé à 124 journalistes. On représente l’Etat algérien. Vous nous devez plus de considération. Vous accordez plus d’interviews à la presse étrangère qu’à nous", lui lance alors Rachedi. La réponse de Vahid Halilhodzic ne se fait pas attendre : "Qu’est-ce que vous voulez ? Vous voulez entrer dans ma chambre ? Je ne suis pas votre salarié, je fais ce que je veux. Vous vous prenez pour qui ?" La suite se passe en vidéo.

Une scène assez incroyable qui laisse apparaître au grand jour la relation tendue qu’entretient Halilhodzic avec la presse algérienne. Alors que les journalistes lui reprochent la difficulté d’avoir accès à l’équipe nationale depuis sa prise de fonction, et surtout le fait de le voir s’exprimer dans des grands titres étrangers, alors qu’eux n’ont que de rares interviews, lui leur reproche de mettre trop de pression sur son équipe. C’est donc dans ce contexte que les Fennecs vont affronter le Togo samedi soir dans une rencontre qui s’annonce déjà capitale pour les deux équipes pour la suite de leur aventure dans cette CAN 2013. En cas de défaite des Verts, la conférence de presse d’après-match d’Halilhodzic pourrait alors donner lieu à une sérieuse empoignade.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com