Botswana - RDC
CAN 2013 : les Léopards de RD Congo se posent en outsiders
Absente de la Coupe d’Afrique des nations depuis 2006, la RD Congo va faire son retour pour la grand messe du ballon rond sur le continent à l’occasion de la CAN 2013, qui va débuter le 19 janvier en Afrique du Sud. Avec une sélection qui apparaît sous un nouveau visage sous la houlette de Claude Le Roy, les Léopards se placent en outsiders de choix face aux favoris désignés, mais n’en rêvent pas moins de créer la sensation et soulever le trophée comme en 1968 et 1974.

Les Léopards sont de retour sur le devant de la scène. Absents de toute Coupe d’Afrique des nations depuis 2006 et une dernière apparition en Egypte, les Congolais sont restés dans l’ombre, échouant à chacune de leurs tentatives de qualification pour la compétition. Une frustration pour leurs supporters, qui n’ont eu d’autre choix que de suivre le rendez-vous le plus attendu sur le continent sans la participation de leur protégés, en attendant des jours meilleurs pour la sélection nationale. Une période de grisaille qui a pris fin le 14 octobre 2012, lorsque l’équipe a validé son billet pour la CAN 2013 en venant à bout de la Guinée Equatoriale lors du dernier tour des éliminatoires (4-0, 1-2).

Un soulagement pour les fans, qui attendent désormais de leur équipe qu’elle leur fasse honneur en Afrique du Sud. Une mission qui ne s’annonce cependant pas simple dans un groupe B de choix avec le Ghana et le Mali, respectivement 3e et 4e de la dernière édition, mais aussi le Niger qui aura son mot à dire. Une situation dont a conscience le sélectionneur, Claude Le Roy, qui ne voit pas encore son équipe comme un des cadors de la compétition. "On n’est pas les favoris, loin s’en faut. Il y a trois équipes qui me paraissent au-dessus du lot. L’Algérie, le Ghana et la Côte d’Ivoire. Je ne pense pas qu’une autre équipe puisse s’imposer au-delà de ces trois", a-t-il d’ailleurs fait savoir, histoire d’évacuer la pression qui repose sur son groupe.

Sauf que les Léopards ne se rendent clairement pas au pays de Nelson Mandela pour faire de la figuration. Avec une équipe qui regorge de talents et équilibrée entre des joueurs locaux et d’autres qui évoluent dans les championnats européens, les Congolais seront une des grandes inconnues de la compétition tant il est difficile de déterminer le véritable potentiel de cette sélection. Avec son contingent de joueurs qui évoluent au TP Mazembe et qui sont rodés à la compétition avec plusieurs participations à la Ligue des Champions, rien ne dit que Dieumerci Mbokani et sa bande ne peuvent créer la surprise en s’invitant dans le dernier carré... avant d’ambitionner encore un peu plus. Rendez-vous dès le 20 janvier et un premier choc face au Ghana pour en avoir une petite idée.

- La sélection de RD Congo :

Gardiens : Robert Kidiaba (TP Mazembe), Landu Bakala (FC MK), Parfait Mandanda (Charleroi, Belgique).

Défenseurs : Issama Mpeko (AS Vita Club), Chancel Mbemba (Anderlecht, Belgique), Cédric Mongongu (Evian TG, France), Jean Kasusula (TP Mazembe), Larrys Mabiala (Kardemir Karabükspor, Turquie), Landry Mulemo (Courtrai, Belgique), Gabriel Zakuani (Peterborough United, Angleterre).

Milieux de terrain : Youssouf Mulumbu (West Bromwich Albion, Angleterre), Cédric Makiadi (Fribourg, Allemagne), Kisombe Makuntima (DC Motema Pembe), Matumona Zola (RAEC Mons, Belgique), Trésor Mputu (TP Mazembe), Alain Kaluyituka (Qatar), Déo Kanda (TP Mazembe).

Attaquants : Patou Kabangu (TP Mazembe), Luvumbu Nzinga (Rojolu), Dieumerci Mbokani (Anderlecht, Belgique), Trésor Lomana Lualua (Kardemir Karabükspor, Turquie), Manzia Budje (Shark XI), Yves Diba (Najran SC, Arabie Saoudite).

- Rendez-vous mardi avec la présentation de la sélection du Togo


Botswana



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com