Afrique du Sud - Maroc - Pan Afrique
CAN 2013 : le Maroc à la trappe
Le Maroc quitte déjà la CAN 2013. Dimanche soir au Moses Mabhida Stadium de Durban, l’aventure des Lions de l’Atlas s’est brutalement arrêtée après le match nul face à l’Afrique du Sud (2-2), lors de la 3e et dernière journée de la phase de poules de la compétition. Après avoir pourtant mené à deux reprises sur des réalisations de El Adoua (10e) et Namli (82e), les hommes de Rachid Taoussi ont cédé sur des sautes de concentration et été rejoints sur des buts de Mahlangu (71e) et Sangweni (86e). Un match nul qui condamne les coéquipiers de Mehdi Benatia, car dans l’autre rencontre, le Cap Vert est venu à bout de l’Angola (2-1) pour assurer sa qualification.

Scénario totalement fou dimanche soir du côté de Durban ! A l’issue d’une rencontre riche en rebondissements, le Maroc a fait ses adieux à la CAN 2013 après n’avoir pu obtenir de meilleur résultat qu’un match nul face à l’Afrique du Sud (2-2). Pourtant, les Marocains avaient mis tous les ingrédients dans ce match pour tenter d’aller chercher la qualification. A l’inverse de leur entame de match apathique face au Cap Vert, ils entraient cette fois dans le vif du sujet dès les premières minutes et pressaient les Sud-Africains. El Arabi était déjà proche de l’ouverture du score après seulement 4 minutes de jeu, mais Khune s’interposait devant l’attaquant de Grenade. Une première alerte pour les Bafana Bafana qui subissaient le jeu des Marocains et finissaient par s’incliner sur un corner de Barrada, repris victorieusement par El Adoua (1-0, 10e). Un but qui venait refroidir les ardeurs des suppoters sud-africains, venus en masse pour encourager leur équipe.

Une première période maîtrisée

Prise dans la tenaille marocaine, avec un Barrada excellent à la création, l’Afrique du Sud était même au bord du K.O lorsque Belghazouani tentait sa chance de loin mais voyait sa frappe détournée de justesse par un Khune vigilant (19e). Il fallait attendre la 27e minute pour voir la première réelle incursion des Sud-africains dans la surface de réparation marocaine, avec une frappe trop croisée de Parker, de peu à côté des buts de Lamyaghri. Une timide réaction symptomatique du manque de solutions des hommes de Gordon Igesund, qui regagnaient les vestiaires avec ce retard au tableau d’affichage, sur un dernier sauvetage de Khune hors de sa surface, mais étaient malgré tout qualifiés.

A la reprise du second acte, les Marocains maîtrisaient toujours les débats, même si les Sud-africains se montraient plus incisifs, comme sur un coup-franc lointain de Phala, bien repoussé par Lamyaghri (52e). De son côté, El Arabi avait la balle du 2-0 au bout du pied sur un contre, mais son ballon piqué était détourné in-extremis par le portier des Bafana Bafana (60e). La partie gagnait en intensité et les contacts se faisaient de plus en plus rugueux avec une pluie de cartons distribués par l’arbitre gambien. Au fil des minutes, les hôtes prenaient le dessus au fur et à mesure et les Marocains jouaient bas pour placer des contres. Une tactique risquée alors qu’il restait du temps à joueur dans cette partie... et qui allait finir par s’avérer perdante.

Une élimination au premier tour, comme en 2012

Après une combinaison avec Rantie, devant la passivité de la défense des Lions de l’Atlas, Mahlangu plaçait une frappe enroulée en dehors de la surface de réparation qui faisait mouche (1-1, 71e). Un but dévastateur pour les Lions de l’Atlas qui les privait alors de la qualification. Les coéquipiers de Chafni jouaient alors leur va-tout et la fin de match devenait totalement folle lorsque Namli trompait Khune pour redonner l’avantage aux siens (2-0, 82e). Le Maroc était à nouveau en quart. Sauf que, déconcentrés après ce but salvateur, les Marocains se faisaient cueillir dans la foulée sur une frappe assassine de Sangweni (2-2, 86e).

Un but aux conséquences désastreuses pour le Maroc, car dans l’autre rencontre, le Cap Vert réalisait l’exploit de faire chuter l’Angola (2-1) après avoir été mené au score. Ce sont donc les Requins Bleus qui accompagnaient les Bafana Bafana vers les quarts de finale. Une nouvelle élimination prématurée pour Rachid Taoussi et ses hommes, comme lors de l’édition de 2012, au Gabon et en Guinée Equatoriale. Après avoir dominé les débats la majeure partie du temps, les Marocains ont été sanctionnés sur des petites fautes de concentration et de placement. Des détails certes, sauf qu’à ce niveau de la compétition, ils ne pardonnent pas.

Le film du match

- Les compositions de départ :

Le onze du Maroc : Lamyaghri - Achchakir, Benatia, El Adoua, El Kaoutari – Kantari, Barrada - Kaddioui, Chafni, Belghazouani - El Arabi.

Le onze de l’Afrique du Sud : Khune – Ngcongca, Khumalo, Sangweni, Masilela - Furman, Mahlangu, Phala, Parker – Mphela, Rantie.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com