Afrique du Sud - Mali - Pan Afrique
CAN 2013 : le Mali sort l’Afrique du Sud
Samedi soir au Moses Mabhida Stadium de Durban, le Mali a arraché sa qualification pour les demi-finales de la CAN 2013 en venant à bout de l’Afrique du Sud à l’issue de la séance des tirs au but (1-1, 3-1 aux tab). Menés au score, les Aigles sont revenus dans le match avant de voir leur portier Soumaïla se montrer décisif face à Furman et Majoro.

Durban
Le Mali gâche la fête. Samedi soir, à l’issue du match face au pays hôte de cette CAN 2013, les Aigles ont validé leur qualification pour les demi-finales en venant à bout de l’Afrique du Sud lors de la séance des tirs au but (1-1, 3 tab à 1). Une rencontre en guise de remake du quart de finale de 2002, qui avait vu les Aigles déjà l’emporter à ce moment-là. C’est donc avec le sentiment de revanche que les Bafana Bafana abordaient cette rencontre décisive pour la suite de leur aventure sur leurs terres.

Et vu l’enjeu, c’est un Moses Mabhida plein comme un oeuf que les Bafana bafana lançaient les hostilités, poussé par un public acquis à leur cause. Mais bloqués par une équipe malienne bien en place, les hommes de Gordon Igesund ne parvenaient pas à s’approcher du but adverse. Ce sont même les Aigles qui se créaient la première occasion de la partie sur une frappe de Keita, de peu au-dessus des buts de Khune (8e). Une occasion en guise d’alerte pour les Sud-Africains, qui dominaient sans pour autant mettre les Maliens en danger si ce n’est sur des percées de Phala.

Seydou Keita, comme un symbole

Depuis le début de la compétition, les Maliens sont habitués à jouer bas et cela se voyait une fois de plus. Il fallait attendre une frappe de Parker, contrée in-extremis par Coulibaly pour voir le public frissonner (25e). En guise de réponse, sur un centre dévissé, Tamboura était de son côté tout proche de marquer un but mémorable pour les Aigles (29e). Dans la foulée, les Bafana Bafana plaçaient un contre éclair et Rantie était à la conclusion pour ajuster Soumaïla Diakité à bout portant (1-0, 31e). Le premier but dans cette CAN pour l’attaquant sud-africain, contraint de céder sa place, sur blessure, dans la foulée à Majoro.

Menés malgré le faux-rythme qu’ils ont tenté de mettre dans la partie, les Maliens commençaient à se livrer, mais sans réussite et c’est logiquement qu’ils regagnaient les vestiaires sur ce score, malgré les protestations de Patrice Carteron, car sur l’action du but, Sissoko était resté au sol après un duel aérien. Pas de quoi toutefois changer la physionomie du match au début du second acte et ce sont les Sud-Africains qui se montraient les plus menaçants. Mais ne parvenant pas à tuer le match, les Bafana Bafana se faisaient surprendre sur une tête piquée de Seydou Keita, le capitaine malien qui remettait une nouvelle fois les siens dans le match (1-1, 58e). Un but contre le cours du jeu.

Furman et Majoro en échec devant Soumaïla Diakité

Dans l’euphorie, les Aigles avaient même la balle pour mener mais Khune était impeccable dans son duel face à Samassa (60e). Les Sud-africains se livraient moins et le jeu se cantonnait au milieu du terrain, avec de rares fulgurances de la part de Phala. Mahlangu avait le mérite de réveiller un stade qui commençait à s’assoupir, mais sa frappe enroulée était parfaitement bloquée par Soumaïla (80e). C’est donc en toute logique que les deux équipes se dirigeaient vers une prolongation pour tenter de se départager.

Une prolongation qui donnait l’occasion à Maïga pour le Mali (94e), et Mahlangu pour les Bafana Bafana (96e), avoir la balle du 2-1, mais sans réussite. La séance des tirs au but était inévitable pour départager les deux formations. Et à ce jeu-là, les Maliens s’en remettaient à Soumaïla Diakité, qui repoussait coup sur coup les tentatives de Furman et Majoro pour qualifier les siens. Un coup dur pour les Sud-africains et tout leurs supporters venus en masse les encourager. Les vuvuzelas se faisaient soudainement rares dans la nuit, au profit de cris de joie des Maliens, qui attendent déjà le vainqueur du match entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria.

Le film du match

- Les compositions de départ

Le onze de l’Afrique du Sud : Khune – Gaxa, Khumalo, Sangweni, Masilela - Furman, Mahlangu, Letsholonyane - Phala, Parker – Rantie.

Le onze du Mali : Soumaïla - F. Diawara, A. Coulibaly, Wague, Tamboura - M. Sissoko, S. Keita, S. Sow, S. Diakité - Samassa, Maïga.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com