Afrique du Sud - Ghana - RDC
CAN 2013 : le Ghana en échec face à la RD Congo
Pour son entrée en lice dans le groupe B de cette Coupe d’Afrique des nations, le Ghana a été tenu en échec par la RD Congo (2-2), dimanche après-midi à Port-Elizabeth. Les Black Stars avaient pourtant fait la différence à deux reprises sur des réalisations de Badu (39e ) et Kwadwo Asamoah (49e), mais Mputu (53e) et Mbokani sur penalty (69e) ont permis aux Léopards d’arracher un match nul mérité dans une partie riche en occasions. Les deux équipes repartent chacune avec un point, en attendant l’autre rencontre de la poule entre le Mali et le Niger.

La RDC n’est pas passée loin de l’exploit. Ce dimanche à Port-Elizabeth, les Léopards de Claude Le Roy ont tenu la dragée haute au Ghana lors du premier match des deux équipes dans cette CAN 2013, pour finalement contraindre leurs adversaires du groupe B au match nul (2-2). Un match très attendu puisque les Black Stars, annoncés parmi les favoris de la compétition faisaient leur entrée en lice face à une équipe congolaise capable de créer la surprise. Et c’est sans round d’observation que l’opposition a débuté avec les remuants Atsu et Wakaso du côté Ghana et le duo Lualua-Mputu pour les Léopards. La première occasion était à mettre à l’actif des Ghanéens, sur une tête de Badu, à la suite d’un corner de Wakaso (8e). Malgré la légère domination des hommes de James Kwesi Appiah, Lualua allait faire frisonner tout le Nelson Mandela Bay en voyant sa frappe aller heurter la barre transversale d’un Dauda battu sur le coup (13e). Un premier avertissement suivi d’une nouvelle tentative de peu à côté (15e).

Deux alertes qui montraient les bonnes dispositions de l’équipe de Claude Le Roy, bien en place sur le terrain, mais avaient le mérite de faire réagir les Ghanéens qui repartaient de l’avant. Adomah, bien servi par Atsu, était lui aussi proche de l’ouverture du score (28e). Gyan l’était encore bien plus lorsque, idéalement lancé par Derek Boateng, il se présentait seul devant le gardien congolais, mais manquait complètement son plat du pied (30e). Un raté monumental dont il se remettait quelques instants plus tard sur une combinaison avec Kwadwo Asamoah, passeur pour Badu qui venait tromper Kidiaba à bout portant (1-0, 39e). Une ouverture du score marquant le premier but de cette 29e édition de la CAN et qui permettait au demi-finaliste de l’édition de 2012 de mener à la pause.

Le Ghana encore perfectible, Kidiaba impérial

Un avantage au tableau d’affichage qui avait le mérite de libérer le Ghana qui démarrait le second acte pied au plancher. Adomah pensait faire le break, mais il était finalement mis en échec par un Kidiaba irréprochable, qui détournait en corner (48e). Sur celui-ci, Kwadwo Asamoah, passeur décisif sur l’ouverture du score, sautait plus haut que tout le monde pour placer une tête victorieuse (2-0, 49e). Un but qui laissait craindre le pire pour les Congolais, mais Trésor Mputu, servi à la perfection par Cédric Makiadi ramenait les siens dans la partie (2-1, 53e). Une réduction de l’écart qui avait le mérite de rendre la fin du match totalement incertaine. Les Léopards jouaient leur va-tout et les Ghanéens reculaient. Akaminko finissait par se mettre à la faute et provoquait un penalty sur Dieumerci Mbokani pour un tirage de maillot. L’attaquant d’Anderlecht se chargeait d’exécuter la sentence (2-2, 69e).

Revenus à hauteur des Black Stars, les Léopards voyaient ensuite leur gardien, Robert Kidiaba faire le show en repoussant coup sur coup des frappes de Gyan (70e) et surtout Adomah (74e). Les Congolais faisaient le dos rond et procédaient par des contres tranchants. Sur l’un d’eux, Mulumbu pensait arracher le victoire pour les siens, mais Dauda effectuait une manchette remarquable pour sortir la balle au ras de son poteau gauche (83e). De son côté, Kidiaba réalisait un dernier arrêt décisif devant Gyan (90e+4) pour assurer le point du match nul. Les deux formations se quittaient dos à dos avec un point chacune. Un résultat somme toute logique vu la physionomie de la partie, où chaque équipe a eu sa période et où surtout le Ghana aura montré des signes de fébrilité dans le second acte. De leur côté, les Congolais prennent un point précieux dans la course à la qualification et peuvent plus que jamais y prétendre après une telle prestation. Le film du match

- Les compositions de départ

Le onze du Ghana : Dauda - Paintsil, Boye, Akaminko, K. Asamoah - D. Boateng, Adomah, Badu, Wakaso, Atsu - Asamoah Gyan.

Le onze de la RD Congo : Kidiaba - Mpeko, Mongongu, Mabiala, Kasusula - Mulumbu, Kabangu, Mputu - LuaLua, Mbokani, Makiadi.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com