Burkina Faso - Ghana - Pan Afrique
CAN 2013 : le Burkina Faso décroche sa première finale au bout du suspense
A l’occasion de la seconde demi-finale de cette CAN 2013, le Burkina Faso s’est imposé face au Ghana à l’issue de la séance des tirs au but (1-1, 3-2 tab) ce mercredi soir à Nelspruit. Les Etalons s’offrent ainsi leur première finale dans la compétition continentale contre le Nigeria le 10 février prochain.

Première finale pour les Etalons. Le Burkina Faso a battu le Ghana ce mercredi soir à Nelspruit. Le début de rencontre est animé au Mbomela Stadium. Avec le Burkinabé Jonathan Pitroipa qui est bousculé par son coéquipier en club à Rennes le Ghanéen John Boye dans la surface de réparation mais l’arbitre ne siffle pas (4e). Puis lors d’un duel en l’air entre Atsu et Panandetiguiri, l’arbitre offre un penalty au Ghana (11e). Une décision surprenante car il y avait pas faute du défenseur burkinabé sur l’ailier de Porto. Quoiqu’il en soit, le spécialiste des penaltys au Ghana, Wakaso trompe le portier adverse (1-0,12e).

Entre temps, un cadre de la sélection anglophone s’est blessé à la suite d’un claquage Paintsil (10e). A la demi-heure de jeu, l’attaquant vedette des Black Stars Asamoah Gyan rate un face à face (29e). Par le virevoltant burkinabé Nakoulma, les Etalons essayent de revenir au score. Après plusieurs tentatives, sur un bon appel de sa part, l’ailier se présente seul face au but mais voit sa reprise de volée passée largement au dessus (30e). En fin de première période, le remplaçant de Paintsil, Asante réalise un enroulé dans la surface de réparation qui frôle le montant de Diakite (37e).

Bancé relance le Burkina

En seconde période, le Burkina Faso pousse pour égaliser. Mais le Ghana manque à nouveau la possibilité de doubler la mise par Asamoah Gyan qui trouve le poteau (57e). Discret lors du premier acte, l’attaquant burkinabé Bancé va mettre en danger à lui seul la défense ghanéenne. Tout d’abord à la suite d’un corner qu’il reprend de la tête mais qui est sauvé par Dauda de manière miraculeuse sur sa ligne (52e). Ce n’est que partie remise car sur une perte de ballon d’un milieu ghanéen Badu récupéré par Rouamba et bien servi par Charles Kaboré, Bancé remet les deux sélections à égalité (1-1,60e).

Dans le dernier quart d’heure, le Ghana tente de faire la différence avant les prolongations avec l’insaisissable Asamoah Gyan qui manque d’efficacité dans cette partie. Sur un énième centre, la star de la sélection voit sa tête passée au dessus de la barre de Diakité (76e). Quelques minutes plus tard Atsu tente un tir à ras terre puissant bien stoppé par Diakité (84e). Après cette alerte plus rien, les deux sélections joueront les prolongations pour se départager afin de savoir qui rejoindra le Nigeria en finale de cette CAN 2013.

Diakité envoie les Etalons en finale

Lors des prolongations, les deux équipes se rendent coup pour coup avec Afful qui sollicite le portier burkinabé d’une reprise de volée au premier poteau (94e). Puis sur une action individuelle, l’attaquant burkinabé Bancé élimine les deux défenseurs ghanéens mais enlève trop sa frappe (102e). Le même joueur croit offrir la qualification à son pays à moins de dix minutes de la fin.

A la suite d’une reprise de volée mais elle est sauvée sur la ligne de manière incroyable par le latéral ghanéen Afful du genou qui entretient le suspense (111e). A quelques minutes des tirs au but, Pitroipa est fauché par Boye mais il écope d’un second carton jaune pour simulation (117e). Lors de la fameuse séance de tirs au but, les Etalons s’imposent (3-2) et rencontreront les Super Eagles en finale ce dimanche. Une première pour le pays des hommes intègres.

Le film du match

- Les compositions de départ

le onze du Burkina Faso : Diakite - Panandetiguiri, Bakary Kone, Koulibaly, Koffi - D. Kone, Kabore, Rouamba - Nakoulma, Bance, Pitroipa.

le onze du Ghana : Dauda - Paintsil, Boye, Vorsah, Afful - Rabiu, Badu Asamoah- Wakaso, Gyan, Atsu.


Burkina Faso



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com