Afrique du Sud - Côte d’Ivoire - France - Pan Afrique - Tunisie
CAN 2013-Lamouchi : "La Tunisie, un match particulier pour moi"
A la veille de la rencontre face à la Tunisie, la deuxième pour la Côte d’Ivoire dans cette CAN 2013 en Afrique du Sud, le sélectionneur des Eléphants, Sabri Lamouchi accompagné d’Arouna Koné et Ismael Traoré ont assisté à la conférence de presse d’avant-match ce vendredi à Rustenburg. Les trois hommes ont abordé plusieurs sujets dont le match face à la Tunisie et le potentiel de l’équipe pour aller au bout et enfin décrocher le titre.

Après avoir battu le Togo d’Emmanuel Adebayor dans la douleur (2-1), lors de son entrée en lice dans cette CAN 2013, la Côte d’Ivoire affronte ce samedi à 16 heures à Rustenburg la Tunisie. Un match décisif pour la qualification en quarts de finale et qui va avoir une saveur toute particulière pour le sélectionneur des Eléphants, Sabri Lamouchi, lui qui est d’origine tunisienne. Extraits sur les principaux thèmes abordés.

- La prestation décevante face au Togo

"J’attends un autre match de leur part. Je connais mes hommes. Nous nous sommes parlés. Ils ne joueront pas comme ça face à la Tunisie comme ça été le cas face au Togo", a fait savoir le technicien, qui était passablement irrité sur son banc de touche lors de cette opoosition, avant de poursuivre : "Ce jour là, je n’ai pas reconnu mes joueurs et mon équipe. Ce sera très compliqué si on se comporte pareil samedi. Contre la Tunisie, il ne faudra pas répéter ce match."

- Le match face à la Tunisie

Pour le sélectionneur, "la Tunisie est une équipe à l’italienne. Elle est rigoureuse. [Nous] aurons affaire à une des meilleures sélections africaines." Et de préciser : "Côte d’Ivoire-Tunisie, ce n’est pas un match de la mort. Je m’attends à un match difficile. Nous savons que l’on va jouer face à une équipe de Tunisie difficile à bouger."

Un match qui sera tout même une saveur particulière pour Sabri Lamouchi, lui qui est d’origine tunisienne. "Ce sera particulier pour moi, je suis Tunisien. c’est le pays de mes parents. il y aura un petit peu d’émotion mais ça s’arrêtera là", a-t-il tenu à prévenir, avant de poursuivre : "J’ai la responsabilité de conduire la meilleure équipe de Côte d’ivoire face à une bonne équipe tunisienne. Le match de samedi face à la Tunisie est décisif. C’est la prestation de mon équipe qui compte."

- La Côte d’Ivoire peut aller au bout

Lors de l’annonce de sa sélection de joueurs retenus pour la CAN 2013, Lamouchi avait laissé entendre que la Côte d’Ivoire, forte de son statut de meilleure nation africaine, se devait de disputer la compétition avec l’envier d’aller chercher le titre. Il reste fidèle à cette idée. "C’est collectivement que nous remporterons quelque chose, je ne suis pas prétentieux pour dire la que la Côte d’Ivoire va remporter le trophée." Mais le technicien d’ajouter : "J’essaie de faire en sorte de faire valoir nos qualités, pour remporter le trophée."

A ses côtés, Arouna Koné estime que "le plus important, c’est d’être bien collectivement et mentalement. L’équipe ivoirienne a gagné en maturité. Elle gère mieux ses matchs que par le passé." Un sentiment partagé par Ismael Traoré : "Nous avons à cœur de gagner nos matchs et de remporter le tournoi."

-  Drogba reste le leader, Gervinho monte en grade

Depuis le début de la préparation des Eléphants et même le début de la CAN, Gervinho a semblé plus impliqué dans la vie du groupe et surtout dans son apport sur le terrain. A l’inverse d’un Didier Drogba qui n’a pas été à son aise face au Togo et a même cédé sa place dans le dernier quart d’heure. Un changement fort pour Lamouchi, qui a ainsi montré que personne n’était intouchable au sein de son groupe. Mais pour le sélectionneur, Drogba reste malgré tout le leader de cette équipe. "Gervinho a été déterminant face au Togo. J’ai besoin d’un Gervinho en forme. Comme tous les autres joueurs pour aller loin." Et de précieer : "Didier Drogba a un rôle important dans le groupe. C’est un leader."


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com