Afrique du Sud - Zambie
CAN 2013 : la Zambie remet son titre en jeu
Vainqueur de la dernière CAN au Gabon et en Guinée Equatoriale en février 2012, la Zambie va essayer de conserver son titre en Afrique du Sud pour l’édition de 2013. Les Chipolopolos ont du passer par la séance des tirs au but pour évincer l’Ouganda lors des éliminatoires afin de pouvoir défendre leur titre au pays de Nelson Mandela. Après le sacre de 2012, 2013 sera-t-elle du même acabit ?

La Zambie est attendue au tournant. Un après leur sacre surprise à Libreville face à la Côte d’Ivoire en février 2012, les Chipolopolos remettent leur titre en jeu en Afrique du Sud pour l’édition de 2013. Mais, ils ont failli manquer ce rendez-vous. En octobre dernier, lors des éliminatoires de la compétition, les hommes d’Hervé Renard sont passés par la séance des tirs au but pour battre l’Ouganda (1-0, 1-0 et 8-9 aux tab). Après cet interminable combat pour la qualification à la CAN 2013, la Zambie est tombée dans un groupe équilibré en compagnie du Nigeria, du Burkina Faso et de l’Ethiopie.

Pour leur entrée en matière, les champions d’Afrique commenceront en douceur avec l’Ethiopie puis après avec le Nigeria pour terminer avec le Burkina Faso. Lors d’un entretien accordé à L’Equipe, Hervé Renard a donné son point de vue sur ses adversaires. Le Nigeria est une puissance du football africain et contrairement à nous, beaucoup de ses joueurs évoluent en Europe. Le Burkina Faso est un habitué des phases finales, il peut compter sur des individualités comme Alain Traoré ou Jonathan Pitroipa, alors que l’Ethiopie, qu’on connaît moins, est accrocheuse, capable de bien jouer mais aussi d’avoir de grosses absences.

Renard : "La Zambie est un outsider"

Compte tenu de son statut particulier, champion d’Afrique 2012, la Zambie se place naturellement comme le favori de sa poule et aussi de la compétition. Mais le technicien français ne partage pas du tout cet avis et voit sa sélection comme un outsider dans cette épreuve. "Mais faut-il nous classer parmi les favoris ? La Côte d’Ivoire, le Ghana, et même l’Afrique du Sud, qui va jouer à domicile, en font partie. La Zambie, selon moi, appartient à la catégorie des outsiders, avec le Nigeria, l’Algérie, la Tunisie ou le Mali… On va assumer notre statut et tenter de faire quelque chose." Pourtant, les coéquipiers de Christopher Katango ont montré qu’ils valent mieux par un succès face au Ghana (1-0) en juin dernier, lors des éliminatoires du Mondial 2014.

Puis plus récemment en novembre dernier une victoire face à l’Afrique du Sud (0-1) en amical. Même si la machine s’est essoufflée durant les matchs de préparation à la CAN 2013 avec deux défaites et deux nuls. La Tanzanie et l’Angola ont dominé le tenant du titre 0-1 le 22 décembre et 0-2 le 5 janvier. Mais la Zambie s’est repris un peu en réalisant deux nuls face au Maroc (0-0) le 8 janvier et la Norvège (0-0) le 12. Avec des joueurs comme Sunzu, Kalaba, Katango et Mayuka, les Chipolopolos seront au rendez-vous et auront les armes pour remporter une deuxième CAN consécutif afin de confirmer que celle acquise l’année dernière n’était pas un exploit mais juste le début d’une nouvelle suprématie comme l’Egypte.

- La sélection de la Zambie

Gardiens : Kennedy Mweene (Free States Stars, Afrique du Sud), Joshua Titima (Power Dynamos), Daniel Munyau (Red Arrows).

Défenseurs : Stopilla Sunzu, Hichani Himonde, Francis Kasonde (TP Mazembe, RD Congo), Davies Nkausu (SuperSport United, Afrique du Sud), Joseph Musonda (Golden Arrows, Afrique du Sud), Emmanuel Mbola (FC Porto, Portugal)

Milieux : Rainford Kalaba, Nathan Sinkala (TP Mazembe, RD Congo), Mukuka Mulenga (Power Dynamos), Isaac Chansa (Henan Jianye, Chine), Chisamba Lungu (Ural Oblast, Russie) , Felix Katongo(Petro Atletico, Angola), Noah Chivuta (Free States Stars, Afrique du Sud) , William, Njobvu (Hapoel Be’er Sheba, Israël).

Attaquants : Emmanuel Mayuka (Southampton, Angleterre) Collins Mbesuma (Orlando Pirates, Afrique duSud), Jacob Mulenga (Utrecht, Pays Bas), James Chamanga (Dalian Shide, Chine), Jonas Sakuwaha (TP Mazembe, RD Congo), Christopher Katongo (Henan Jianye, Chine).


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com