Afrique du Sud - Burkina Faso - Ethiopie - Nigeria - Pan Afrique - Zambie
CAN 2013 : la Zambie entre en lice, le Nigeria au révélateur burkinabé
Ce lundi à Nelspruit, la Zambie, championne d’Afrique en titre fait son entrée en lice dans cette CAN 2013 pour le compte du groupe C. Les Chipolopolos d’Hervé Renard vont affronter l’Ethiopie, qui revient dans cette compétition 31 ans après sa dernière participation. Dans l’autre rencontre, le Nigeria de Stephen Keshi va rencontrer le Burkina Faso des Alain Traoré, Charles Kaboré et Jonathan Pitroipa pour une opposition de choix.

Le champions d’Afrique entre en piste. Un an après leur sacre surprise à Libreville face à la Côte d’Ivoire, les Chipolopolos remettent leur titre en jeu en Afrique du Sud pour la 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Après s’être difficilement qualifiés face à l’Ouganda lors du dernier tour des éliminatoires (1-0, 1-0 et 8-9 aux tab), les hommes d’Hervé Renard se savent attendus pour cette CAN 2013. L’occasion pour eux de montrer que leur sacre de l’année précédente n’est en rien usurpé. Et pour cela, les Zambiens vont devoir frapper un grand coup dès leur premier match.

Placée tête de série de la poule C, la Zambie va affronter l’Ethiopie ce lundi à Nelspruit. Une équipe qui fait son retour dans la compétition 31 ans après sa dernière participation et qui part avec comme avantage d’être une équipe sur laquelle les adversaires ont très peu de renseignements. "L’Ethiopie, on connaît moins que les autres adversaires du groupe (Nigeria et Burkina Faso, ndlr), c’est une équipe accrocheuse, capable de bien jouer mais aussi d’avoir de grosses absences", a d’ailleurs avoué le sélectionneur zambien, qui sait toutefois que son équipe part avec la faveur des pronostics et qu’il est important d’engranger trois points avant les deux autres rencontres qui devraient être plus difficiles.

Le Nigeria avec une nouvelle génération

Car ensuite il y aura le Nigeria et le Burkina Faso. Deux sélections qui vont s’affronter dans le second match de cette journée. Avec un groupe remanié et de nombreux joueurs laissés sur le carreau (Taiwo, Utaka, Martins, Odemwingie ou encore Ideye n’ont pas été retenus), les Super Egales entament une nouvelle phase et le choc face aux Etalons sera un véritable test pour eux. Sur leur premier match, les protégés du pragmatique Stephen Keshi vont devoir montrer qu’ils sont de nouveau de retour sur le devant de la scène. En face, la sélection de Paul Put aura aussi des arguments à faire valoir avec un groupe plus soudé que lors de la CAN 2012, où l’équipe avait quitté la compétition dès la phase de poules.

"Aujourd’hui, nous avons un groupe. Avant, ce n’était pas le cas. On voyait des joueurs à gauche et quelques-uns à droite. Aujourd’hui, cest une famille soudée et cela me satisfait beaucoup", a d’ailleurs confié le technicien belge, après le dernier match amical de son équipe, avant de poursuivre : "Il y a un bon état d’esprit pendant les entraînements avec beaucoup d’enthousiasme et pour moi, c’est très important avant d’aborder une grande compétition comme la CAN." A ses joueurs désormais de montrer cela sur le terrain.

- Le 21 janvier à Nelspruit
Zambie - Ethiopie, à 16 heures
Nigeria - Burkina Faso, à 19 heures


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com