Afrique du Sud - Côte d’Ivoire - Pan Afrique - Tunisie
CAN 2013 : la Côte d’Ivoire entrevoit les quarts
La Côte d’Ivoire a fait plus qu’un pas vers les quarts de finale de la CAN 2013 en venant à bout de la Tunisie (3-0), samedi soir à Rustenburg lors de la 2e journée de la phase de poules de la compétition. Les Eléphants ont fait la différence sur des réalisations de Gervinho (21e), Yaya Touré (87e) et Ya Konan (89e) pour s’assurer un large succès, le second en autant de match. Une victoire qui leur assure presque d’être au prochain tour en attendant l’autre rencontre du groupe D qui va opposer l’Algérie au Togo.

La Côte d’Ivoire monte en puissance et entrevoit déjà les quarts de finale. Sur la pelouse du Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg, les Eléphants ont fait plus qu’un pas vers la qualification après leur large succès face à la Tunisie (3-0). Une victoire quelque peu en trompe l’oeil car la Séléphanto a alterné le bon et le moins bon avant de finir la rencontre en trombe avec les entrées en jeu décisives de Gradel, Ya Konan et... Drogba, qui a débuté sur le banc des remplaçants. Une petite surprise découverte à l’annonce des compositions de départ.

Lacina Traoré préféré à Didier Drogba

Lacina Traoré en profitait pour occuper seul la pointe de l’attaque. Le coup d’envoi donné, ce sont les Tunisiens qui entraient le mieux dans la partie et jouaient haut pour gêner la construction du jeu ivoirien. Il fallait attendre dix bonnes minutes pour voir les Eléphants commencer à mettre en route la mécanique et se créer la première occasion du match avec une frappe de loin de Romaric, bien bloquée par Ben Cherifia (6e). Trouvé dans la surface de réparation par Romaric, Kalou voyait sa tête venir frôler le montant droit d’un Ben Cherifia battu (14e). Deux alertes qui symbolisaient le rééquilibrage des débats et même l’ascendant pris par les hommes de Sabri Lamouchi.

Le danger se rapprochait pour les Aigles de Carthage et il fallait un excellent Ben Cherifia pour gagner son duel face à Lacina Traoré (20e). Le portier tunisien devait en revanche s’avouer battu sur un une-deux dans la surface entre les insaisissables Gervinho et Traoré. L’ailier d’Arsenal était à la conclusion avec une frappe sous la barre (1-0, 21e). Une ouverture du score logique qui venait récompenser le jeu ivoirien, tout en technique et en vitesse, mais aussi sanctionner des Tunisiens discrets après une bonne entame. Les hommes de Sami Trabelsi ne sont pas parvenus à inquiéter Copa Barry pendant 45 minutes et c’est avec un handicap d’un but qu’ils regagnaient les vestiaires.

Fin de match folle

Les changements tactiques opérés par le sélectionneur tunisien avec les entrées en jeu de Darragi puis Harbaoui ne changeaient pas la tournure des évènements après la pause. Les Ivoiriens géraient leur avance au score, sans se transcender. Tioté se voyait pourtant refuser un but pour un hors-jeu inexistant de Gervinho (53e). Mais à force de vouloir gérer un avantage d’un seul but, les Ivoiriens se mettaient à reculer au fil des minutes pour laisser le jeu à leurs adversaires. Une attitude qui auraient pu leur coûter très cher lorsque sur une volée presque à bout portant de Khilfa était mis en échec un Barry une nouvelle fois irréprochable (85e). Un sauvetage du gardien des Eléphants qui allait s’avérer décisif puisque dans la foulée Yaya Touré se chargeait de mettre les siens à l’abri d’une frappe enroulée en dehors de la surface (2-0, 87e).

Avec ce coup sur la tête, les Tunisiens baissaient définitivement pavillon sur un nouveau but de Ya Konan, tout juste entré en jeu (3-0, 89e). La Côte d’Ivoire tient sa 2e victoire en autant de match et est la seule équipe a avoir réalisé cette performance depuis le début du tournoi. Avec six points au compteur, les hommes de Sabri Lamouchi sont presque assurés d’être au rendez-vous des quarts de finale, sauf cataclysme lors du dernier match face à l’Algérie. De son côté, la Tunisie devra elle aller chercher son billet pour les quarts face au Togo dans un match qui s’annonce intense.

Le film du match

- Les compositions de départ

Côte d’Ivoire : Barry - Eboué, Zokora, Bamba, Tiené - Romaric, Tioté, Y. Touré, Kalou, Gervinho, L. Traoré.

Tunisie : Ben Cherifia - Boussaidi, Ifa, Abdennour, Chemmam - Traoui, Hammami, Mouelhi - Msakni, Khlifa, Ben Youssef.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com