Afrique du Sud - Algérie
CAN 2013 : Feghouli, le grand absent du regroupement de l’Algérie
Les choses sérieuses commencent. L’équipe nationale algérienne qui prendra part à la phase finale de la Coupe d’Afrique de nations en Afrique du sud, va entrer en regroupement dès ce mercredi au Centre technique de Sidi Moussa aux fins de mieux se préparer à ce grand rendez vous, avant de s’envoler vers Rustenburg dès vendredi pour son stage avant le début de la compétition. un regroupement que va manquer Sofiane Feghouli. Explications.

(De notre correspondant à Alger)
L’heure de vérité a sonné pour la sélection algérienne de football qui va débuter son regroupement dès ce mercredi au Centre technique de Sidi Moussa pour préparer le rendez vous sud-africain dans les meilleures conditions. Les moyens mis à dispositions des Fennecs pour leur permettre d’affûter leurs armes, avant de prendre la destination de l’Afrique du Sud, ne manquent pas. Une fois arrivés sur le sol des Bafana Bafana vendredi, les capés de Vahid Halilhodzic vont prendre part au stage d’avant-compétition au Bafokeng Campus, avant d’entamer la compétition face à la Tunisie pour le compte du groupe D. Deux rencontres amicales sont au programme des Verts, tenus de ne pas se contenter de faire de la figuration.

La première opposition est programmée le 12 janvier face au pays hôte de la compétition, l’Afrique du Sud, au Orlando Stadium dans le quartier de Soweto, alors que l’autre rencontre se fera très probablement face à Platinum Stars, club de première division sud-africaine, à Rustenburg. Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a tout fait pour mettre l’entraîneur des Verts, Vahid Halilhodzic, dans les meilleures conditions possibles et lui éviter d’avance la pression en soutenant mordicus que même en cas d’échec, il sera maintenu à son poste. "Halilhodzic restera le sélectionneur même en cas d’échec en Afrique du Sud. Ce ne sera pas une fin en soi si l’objectif n’est pas atteint. En effet, il y aura juste après une qualification à la Coupe du Monde 2014, qu’il faudra arracher", a ainsi expliqué le dirigeant de l’instance.

Feghouli retardé par sa prolongation de contrat

Les joueurs locaux semblent les mieux lotis pour ce rendez vous continental. Ils ne rechignent pas devant l’effort et la charge de travail à laquelle ils sont soumis. C’est le cas d’Essaid Belkalem, le défenseur de l’équipe de la JS Kabylie, qui a tapé dans l’œil du technicien franco-bosniaque. Pour les joueurs professionnels, ils sont attendus tous attendus avant vendredi, date du départ pour l’Afrique du Sud, à l’exception de Sofiane Feghouli. Le milieu de terrain de Valence a officiellement demandé à rejoindre le groupe avec quelques jours de retard. En raison d’une prolongation de contrat avec son club de Valence qui tarde à se concrétiser, Feghouli souhaite que son sélectionneur lui accorde un délai de quelques jours pour régler sa situation contractuelle.

"Mon souhait est de rejoindre l’équipe nationale avec quelques jours de retard, en possession de tous mes moyens physiques et psychologiques afin de donner tout pour mon pays comme je l’ai fait à chaque fois qu’on a eu besoin de moi (...) Si je rejoins la sélection le 2 janvier sans avoir prolongé avec Valence, je risque d’arriver en Afrique du Sud psychologiquement diminué en laissant mon avenir en club en suspens. Si je dois régler ma situation avec mon club, je serai dans l’obligation de rester quelques jours supplémentaires à Valence, ce qui me fera perdre le début du stage", a ainsi expliqué l’international algérien dans un communiqué. C’est donc sans l’ancien Grenoblois, élu meilleur joueur algérien de l’année 2012 que les Fennecs vont entamer leur préparation à la CAN 2013, dans un groupe où l’équipe devra en découdre avec la Côte d’Ivoire, la Tunisie et le Togo pour espérer sortir des poules et continuer à rêver de sacre.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com