Afrique du Sud - Burkina Faso - Pan Afrique - Togo
CAN 2013 : Burkina Faso-Togo, qui sera l’invité surprise en demies ?
En clôture des quarts de finale de cette CAN 2013, le Burkina Faso de Jonathan Pitroipa affronte le Togo d’Emmanuel Adebayor ce dimanche à 19h30 à Nelspruit. Les deux sélections nationales essaieront de se qualifier pour le dernier carré du tournoi pour défier le Ghana ce mercredi.

Des Etalons affaiblis. Après avoir réussi depuis 1998 à atteindre les quarts de finale d’une CAN en terminant en tête de son groupe devant le Nigeria, la Zambie et l’Ethiopie, le Burkina Faso retrouve ce stade de la compétition. Malheureusement sans son joueur clé Alain Traoré qui s’est blessé face à la Zambie mardi dernier lors du dernier match de poule au bout de 11 minutes. Un coup dur pour les hommes de Paul Put qui devront faire sans le meilleur buteur de la compétition face au Togo. Justement en conférence de presse d’avant match, le sélectionneur burkinabé parle cette absence qui peut être préjudiciable. Mais pour lui c’est un défi que c’est ses joueurs sont capables de surmonter.

"Alain est un joueur important, on connaît ses qualités notamment sur les coups francs et corners, mais on a assez de qualité pour le remplacer. Dimanche on doit jouer sans lui et j’ai confiance dans les autres joueurs", a-t-il déclaré. Pour vaincre les Eperviers d’Emmanuel Adebayor, le technicien belge compte sur la bonne ambiance présente dans le groupe. "Ce sera un match difficile, mais on a déjà joué trois matches difficiles. Le Togo a une équipe très forte physiquement, avec un joueur qui peut faire la différence à n’importe quel moment, Adebayor. Mais je crois que j’ai aussi une grande équipe, qui l’a déjà montré et vendredi à l’entraînement, j’ai vu que l’ambiance était là", a-t-il expliqué.

L’argent comme moteur pour une demi-finale historique

Qualifié pour la première fois de son histoire pour les quarts de finale, le Togo a réussi à sortir du groupe de la mort à la surprise générale en devançant la Tunisie et l’Algérie et vise un nouvel exploit. Les Eperviers veulent atteindre pour la première fois les demi-finales de l’épreuve continentale. Pour cela le gouvernement togolais font les choses au grand. Le comité de mobilisation des fonds a confirmé mercredi dernier que les joueurs vont recevoir leur primes pour le nul face à la Tunisie et leur primes de qualifications qui avoisinent au total 6 000 euros et ce par virement.

Rappelons que les Togolais n’avaient pas reçu ces fameuses primes face au Maroc en amical en novembre dernier ce qui avaient crée plusieurs défections avant que le président de la Republique convainc les joueurs concernés de participer à ce tournoi. Après le coup de gueule d’Emmanuel Adebayor sur ces irrégularités, il semble que tout soit rentrer dans l’ordre pour que le gouvernement togolais rectifie le tir. Ainsi en cas de victoire lors de la confrontation face au Burkina Faso ce dimanche à Nelspruit, chaque Eperviers touchera 15 000 euros de primes. C’est donc avec sérénité et ambition que les hommes de Didier Six pourront se concentrer sur le terrain pour poursuivre leur fabuleux parcours.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com