Grande-Bretagne - Maroc
CAN 2013 : à quoi joue Adel Taarabt avec le Maroc ?
Alors qu’il a récemment fait part de son envie de retrouver la sélection du Maroc s’il était retenu par le nouveau sélectionneur pour la CAN 2013, Adel Taarabt ne serait pas en réalité enclin à rejoindre les Lions de l’Atltas. Le milieu de terrain des Queens Park Rangers aurait même demandé en coulisses à ne pas être sélectionné pour le rendez-vous sud-africain. Une information qui n’a pas été démentie par le staff. Afrik-Foot a tenté de lever le voile sur cette affaire.

Adel Taarbat jouerait-il un double jeu avec la sélection du Maroc ? Absent des convocations avec les Lions de l’Atlas depuis le match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 face au Mozambique (défaite 2-0), le milieu de terrain des Queens Park Rangers n’a jamais semblé aussi près d’un retour chez les Lions de l’Atlas. Devenu un titulaire en club, le joueur formé à Lens a enchaîné des prestations de choix lors de ses dernières sorties, à tel point qu’il pourrait se révéler un atout pour la Coupe d’Afrique des nations qui va débuter le 19 janvier en Afrique du Sud.

D’abord assurer sa place de titulaire en club ?

L’Afrique du Sud justement, Adel Taarabt s’en est même fait un objectif, lui qui a récemment déclaré son attachement pour la sélection nationale et son choix d’aller à la CAN s’il était retenu. Et ce malgré les réticences de son entraîneur à QPR, Harry Redknapp. "Si on m’appelle, je ne peux pas refuser. J’aime mon pays, j’aime le peuple marocain et le football veut dire beaucoup pour eux", avait-il alors confié. Sauf que dans les faits, cet "amour" seraient beaucoup moins intense. D’après une information de France Football, le l’ancien de Tottenham se serait démené en coulisses pour anticiper les choix du sélectionneur marocain, Rachid Taoussi, et lui demander de ne pas le sélectionner pour la CAN 2013.

Un choix qui a de quoi surprendre après sa dernière sortie médiatique, mais qui serait motivé par l’envie du joueur de garder sa place de titulaire au sein du club londonien. Après avoir débuté la saison sur le banc de touche, Adel Taarabt commence à peine à enchaîner les matchs et ne souhaite donc pas prendre le risque de voir la hiérarchie chamboulée à son retour d’Afrique du Sud. Il ne devrait donc pas faire partie de la sélection qui sera dévoilée vendredi au siège de la Fédération marocaine.

Le staff du Maroc se refuse à commenter... pour le moment

Afrik-Foot a tenté de démêler le vrai du faux dans cette affaire et a pu joindre un membre du staff technique des Lions de l’Atlas, qui n’a pas démenti la thèse de l’appel téléphonique. Sans toutefois confirmer non plus, il a expliqué "ne pas communiquer sur cette affaire pour le moment" et que "ni le staff et la Fédération ne parleront avant vendredi (date de l’(annonce de la sélection, ndlr. On ne confirme rien et on affirme rien." Et de renchérir ensuite quand il lui est à nouveau demandé de savoir si l’appel de Taarabt à Taoussi est faux : "Ce n’est pas que c’est faux... Peut-être qu’un jour je pourrai communiquer là-dessus."

Une réaction qui tend à confirmer que la thèse de l’appel de Taarabt pour faire part de son désistement anticipé serait assez proche de la vérité. Une façon pour le milieu de terrain de pouvoir garder la tête haute sur la scène, alors qu’il aurait poliment décliné de rejoindre les Lions de l’Atlas de l’autre côté du rideau. Car ce n’est un secret pour personne : Taarabt n’a jamais caché qu’il compte jouer dans un club plus huppé que les Rangers et pour attiré les regards, il doit à tout prix jouer, quitte à mettre la sélection entre parenthèses.


Grande-Bretagne



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com