24 novembre 2017 / Mis à jour à 06:16 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - Femmes
Cameroun : S.M. Gustave Ebanda met du baume aux cœurs des femmes de Douala

l n’y a pas meilleure cymbale pour démarrer une année. Avec quelques jours d’avance sur la 32ème édition de la Fête internationale de la Femme, la Mairie de Douala 5ème baignait déjà dans l’ambiance festive. Elle avait organisé le 6 mars 2017 au Parcours Vita de Douala, une cérémonie de distribution de pagne du 8 Mars 2017 à plus de 2000 femmes de sa circonscription administrative. Elle était présidée par le Maire de la Commune d’Arrondissement de Douala 5ème, S.M. Gustave Ebanda assisté de ses collaborateurs, conseillers municipaux, force de maintien de l’ordre, des badauds et d’une pléthore de journalistes.

« Je signe un pacte de confiance avec vous  ». « Douala 5ème n’est rien sans les femmes  ». « Avec les femmes, nous gagnerons les élections présidentielles en 2018 ». Ainsi martela le Maire et telle était la symbolique de cette manifestation riche en sons et couleurs.

Les bénéficiaires toutes souriantes, n’avaient cessé d’exprimer la joie qui les animait en ces termes : « Nous serons avec toi jusqu’à la gare ». «  Continuez dans la même lancée  ». Et cela s’est justifié par leur inscription massive au bureau d’ELECAM installé pour la circonstance.

Cette journée faut-il encore le rappeler, est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. Le 28 février 1909, une Journée nationale de la femme (National Woman’s Day) est célébrée aux États-Unis à l’appel du Parti socialiste d’Amérique. À la suite d’une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l’Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première Journée internationale des femmes et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Des rassemblements et manifestations ont dès lors lieu tous les ans.

Ce n’est qu’en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. La Journée internationale pour les droits des femmes fait partie des 87 journées internationales reconnues ou initiées par l’ONU. C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.

L’ONU Femmes définit chaque année une thématique différente. Le thème choisi pour 2017 était : " Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d’ici 2030"



à la une




communiqués

afrik-foot