29 août 2014 / Mis à jour à 00:58 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Cameroun
Cameroun : Paul Biya interpelé par l’opposition

La société civile et l’opposition camerounaise viennent de s’attaquer à Elecam, l’organisme en charge des élections au Cameroun. La raison : de nombreux experts jugent que les mandats du président du conseil électoral Elecam, Samuel Fonkam Azou et de son vice-président, Justin Ebanga Ewodo ainsi que 17 autres membres de cette constitution sont déjà arrivés à expiration. Ils dénoncent l’indifférence, voire la conspiration du Président Paul Biya, rapporte quotidienmutations.info.


Cameroun en bref
Le Fonds d’investissement britannique ACTIS prévoit d’investir plus de 170 milliards de francs CFA pour améliorer l’offre en énergie au Cameroun sur la période 2014-2018, rapporte Icilome. Ce dispositif...

Des militants du Collectif des organisations démocratiques et patriotiques des camerounais de la diaspora (Code) ont manifesté dans la capitale américaine, Washington, pour s’opposer à la présence du...

En prélude du Sommet Etats-Unis/Afrique, le chef d’Etat camerounais assure que son pays est honoré par cette initiative et propose aux américains de parier sur le tourisme. Ces opportunités sont...


derniers articles Cameroun
Non convoqué pour les éliminatoires de la CAN 2015, déchu de son brassard de capitaine, Samuel Eto’o a annoncé mercredi via son compte Twitter qu’il met un terme à sa carrière internationale. Cette...

Un moto-taximan camerounais a reçu un coup de couteau dans l’oeil après avoir gagné un pari.

Jean II Makoun a annoncé lundi qu’il "met un terme à sa carrière internationale" avec le Cameroun. Le milieu de terrain de 31 ans, non convoqué pour les matches de septembre, se dit fatigué par les...


à la une




en bref