17 septembre 2014 / Mis à jour à 03:47 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Cameroun - France - Nigeria - Conflit - Terrorisme
Cameroun : libération des otages, la France dément

La libération des sept otages français, enlevés mardi au Cameroun, n’a duré qu’une matinée. Avant que les autorités françaises démentent à tour de rôle cette information.

Le Quai d’Orsay a démenti jeudi la libération des otages français enlevés mardi au Cameroun.

« Le Quai d’Orsay dément l’information selon laquelle les otages français seraient libérés », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. « Le porte-parole adjoint du Quai d’Orsay, Vincent Floreani, avait mis en garde contre "toute information prématurée », rapporte Libération.fr.

Et d’ajouter : « Au Nigeria, le porte-parole de la Défense, Mohammed Yerima, a lui aussi démenti toute libération. "C’est faux. Nous ne savons même pas où ils sont" ».

Même son de cloche du côté de Kader Arif, le ministre français délégué aux anciens combattants, qui a d’abord confirmé l’information avant de se rétracter : « La règle veut que les otages ne soient considérés comme libérés qu’à partir du moment où ils sont entre les mains des diplomates français, ce qui n’est pas le cas pour l’instant ».

Les autorités camerounaises restent aussi prudentes. « C’est une folle rumeur. Si d’aventure ce qui est dit à travers cette rumeur était une vérité, le gouvernement aurait déjà porté l’information à la France », a affirmé le ministre camerounais de la Communication.

Pourtant, ce jeudi matin, tout portait à croire que les sept français - trois adultes et quatre enfants d’une même famille - capturés mardi par des hommes armés circulant à moto avaient été retrouvés.

« Les otages sont sains et saufs et sont aux mains des autorités nigérianes. Ils ont été retrouvés abandonnés dans une maison dans la localité de Dikwa », a confié ce matin à l’AFP un officier supérieur de l’armée camerounaise.

Selon Europe1, toutes les sources contactées se montrent dubitatives. « Il y a dans cette zone des réseaux téléphoniques qui fonctionnent. Donc si les otages étaient réellement avec les autorités compétentes, il y a de forte chance qu’on puisse leur parler ».


lire aussi
Confusion autour des sept otages français enlevés mardi dans l’extrême nord du Cameroun. Dans un premier temps confirmée, l’information faisant état de leur libération ce jeudi matin a été démentie par...

Les sept otages français enlevés mardi dans l’extrême nord du Cameroun ont été libérés ce jeudi au Nigeria, selon une source militaire camerounaise citée par l’AFP. Il s’agit de trois adultes et quatre...

Sept citoyens français viennent d’être enlevés par des groupes encore inconnus dans le nord du Cameroun. Ce nouveau rapt survient à une période très tendue entre la France et les groupes islamistes...

Les sept otages français, capturés mardi à l’extrême nord du Cameroun, n’ont pas encore été libérés. L’information de ce jeudi matin a été démentie aussi bien par les autorités françaises que camerounaises....

Interrogé par RTL, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian a assuré que la France « ne négocie pas sur ces bases-là, avec ces groupes-là ». Les ravisseurs, qui détiennent au Nigeria les...

Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, s’est à nouveau exprimé sur le sort des otages français détenus en Afrique sub-saharienne. Le ministre n’a pas voulu donner trop de précision par...

Laurent Fabius est arrivé vendredi soir au Cameroun. Le ministre français des Affaires étrangères a rencontré le président Paul Biya, ainsi que la communauté française de Yaoundé. Le chef de la...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles