26 avril 2015 / Mis à jour à 09:48 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Cameroun - France
Cameroun : les otages « divisés en deux groupes », selon Hollande

François Hollande s’est exprimé ce jeudi soir pour apporter plus de précisions sur la confusion qui règne depuis ce matin sur le sort des sept otages français enlevés mardi dans l’extrême nord du Cameroun. « Les forces nigérianes passent au peigne fin une zone frontalière du Cameroun pour localiser les sept otages français, dont 4 enfants, retenus depuis 72 heures et qui seraient "divisés en deux groupes", selon le président français François Hollande », rapporte LeNouvelObs.com. Et de préciser : « François Hollande a ajouté que les autorités françaises étaient "en pleine coopération" avec le Nigeria et le Cameroun pour tenter de localiser les sept Français kidnappés mardi dans le nord du Cameroun ». Ce jeudi matin, une rumeur s’est répandue dans la presse sur la probable libération des ressortissants français, avant que le ministère français des Affaires étrangères démente cette information.

Lire aussi :

- Cameroun : l’armée nigériane encercle les ravisseurs ?


Cameroun en bref
La voie est libre pour Issa Hayatou. Malgré ses 68 ans, le président de la CAF n’a plus à craindre le poids des années. Réunie au Caire mardi, l’assemblée générale de l’instance dirigeante du football...

Le gouvernement camerounais a annoncé ce lundi l’ouverture d’un compte bancaire destiné à recueillir les éventuelles contributions privées pour soutenir la lutte contre Boko Haram dans le nord du pays....

L’armée camerounaise utilise des drones d’observations pour obtenir des renseignements sur les mouvements de troupe de Boko Haram, rapporte une source au ministère de la Défense, selon...


derniers articles Cameroun
La secte islamiste Boko Haram a publié de nouvelles images de ses exactions sur internet. L’organisation a indiqué avoir changé de nom.

L’armée nigériane a lancé une attaque contre le forêt de Sambisa, au nord-est du Nigeria, qu’elle a désignée comme le dernier refuge de Boko Haram.

A 34 ans, Samuel Eto’o prépare plus que jamais son après-carrière. Après avoir mis un pied dans la téléphonie avec "Eto’o Telecom", l’attaquant camerounais pourrait se lancer dans le prêt à porter avec la...


à la une




en bref