samedi 25 mars
produits
Cameroun : le délicieux bâton de manioc...


Plus connu sous le nom de bobolo au Cameroun, le bâton de manioc est à classer dans la catégorie des mets populaires chez les bantous. Notre partenaire Jumia Travel vous présente ce que les traditionalistes nomment : le “ Boblic” (diminutif de bôbôlô).


S’il y a un mets qui bénéficie d’autant de notoriété que le fameux plat de Ndolé chez les populations côtières ou encore du plat de beignets-haricots, c’est bel et bien le bâton de manioc, ce prestigieux repas qui se retrouve souvent sur toutes les tables. Autant il est considéré comme celui qui accompagne toutes les sauces d’origine animale et végétale, autant également il peut constituer un oligo-élément. Tout comme le coucous qui connait un grand succès dans le pays, le bâton de manioc est un dérivé des tubercules de manioc.

Le Bobolo est un mets à base de manioc sous forme de tubercule fermenté pilé, enveloppé dans une feuille en forme de bâton et cuit à la vapeur. Pour ceux qui sont un peu perdus dans cette explication, il vous suffit de prendre des tubercules de manioc que vous allez soigneusement nettoyer (débarrasser de ses épluchures), ensuite vous les trempez dans de l’eau le temps qu’ils fermentent. Après quelques jours, il faut les retirer de cette eau, les nettoyer puis les presser. Lorsque vous êtes convaincus de les avoir bien séchés, vous n’avez plus qu’à les emballer dans des feuilles de votre choix. Vous pouvez utiliser des feuilles larges ou alors de petites feuilles, et là il portera le nom de miondo.

Comme il peut se conserver plusieurs jours, Il est devenu le produit préféré des voyageurs qui n’hésitent pas à chaque stop, à s’en procurer.

C’est aussi le mets le plus connu de grandes cérémonies au Cameroun. Mariage, gala, dote ; il est présent à chaque évènement comme pour marquer sa notoriété. Pas un restaurant digne de ce nom ou encore un hôtel sans en trouver. Il a d’ailleurs souvent été aperçu sur les tables lors de grandes cérémonies organisées par le président de la République.

Le bâton de manioc est consommé dans la majorité des régions du pays, mais avec une concentration dans le sud qui en a fait l’un de ses mets favoris. Il se consomme également dans plusieurs pays africain comme le Gabon, la République centrafricaine et la Guinée Equatoriale qui l’a inscrit dans la liste de ses repas favoris. Le bâton de manioc est également consommé en RD Congo où il porte le nom de Chikwangue.

Le bâton de manioc sera certainement inscrit dans la liste des repas qui seront à la Une lors de la coupe d’Afrique des Nations qui se tient au Cameroun du 19 novembre au 03 décembre

Découvrir la recette de préparation des bâtons de manioc



 Vos commentaires



 

recherche





 
 
               

© Afrik-cuisine.com - 2016