18 novembre 2017 / Mis à jour à 02:37 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - Pan Afrique - Art - Langue
Cameroun : Le Cerdotola a célébré ses 40 ans

Entre autres activités qui ont meublé cette cérémonie, la tenue du colloque international de l’institution, sous le thème, « politiques nationales : le rôle des langues transfrontalières et la place des langues de moindre diffusion en Afrique ».

Le Centre International de Recherche et de Documentation sur les Traditions et les Langues Africaines (CERDOTOLA) a commémoré du 9 au 15 octobre dernier au Palais des Congrès de Yaoundé, son 40e anniversaire. Cet évènement placé sous le Haut-patronage du président de la République, a réuni des experts venus des 11 pays membres du CERDOTOLA que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la RCA, la RDC, le Rwanda, le Tchad, l’Angola, le Burundi et Sao Tomé-et-Principe.

Au cours de cette célébration, plusieurs évènements étaient au programme de cette semaine basée sur la promotion des langues et de la culture purement africaine. Entre autres le Sommet des institutions culturelles d’Afrique et de la Diaspora (SICADIA) qui est une réunion des ministres de la Culture, de chefs d’organisation et de fondations culturelles ; un Colloque International, des Concours, compétitions et Jeux sapientaux ; un Défilé de mode de la haute couture africaine et une Réunion du Conseil International de la musique.

Outre ces rencontres intellectuelles, les participants ont aussi découvert le village Ubuntu et ses attractions connexes (parades, expositions).

Durant toute une semaine, les défendeurs de la culture africaine et traditionnelle ont entre autres fait le point sur l’état des institutions culturelles africaines et ont par la suite mis en place des mécanismes de renforcement de leur coordination. Le Cerdotola a offert un certain nombre de module d’expression de la culture et de la civilisation africaine. Il y avait par exemple une parade royale qui réunissait une dizaine de représentants des communautés d’Afrique.

Côté artistique, la nuit du CERDOTOLA était une aubaine pour les grands stylistes africains de présenter leur génie artistique. L’on voyait les collections des artistes de renom, tel que le guinéen AL FATI. Il y avait également de l’animation artistique avec les présences du grand humoriste ivoirien Michel Gohou, le saxophoniste camerounais Manu Dibango pour ne citer que ces célébrités.

Il est à rappeler que le CERDOTOLA (Centre international de recherche et de documentation sur les traditions et les langues africaines), est une institution internationale pour la préservation des cultures africaines. Elle a été créée en 1977. Son siège est à Yaoundé capitale du Cameroun.



à la une




communiqués

afrik-foot