27 mai 2017 / Mis à jour à 02:22 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - Union Européenne - Education - Formation - Diversité
Cameroun : la nouvelle dynamique de « La Catho Saint-Jérôme de Douala »

« La Catho Saint-Jérôme de Douala » inscrit le Cameroun dans une nouvelle Diplomation, à travers la Cérémonie de remise des Diplômes européens. Des étudiants ayant participé au programme Erasmus+ de l’Union Européenne ont reçu leurs parchemins ce Jeudi 11 Mai dans l’amphi 600 de cette institution universitaire réputée de Douala.

Ce sont au total 17 étudiants du niveau Bachelor, 4 Master et 5 MBA inscrits au programme Erasmus+ qui permet d’améliorer et d’augmenter la mobilité étudiante et enseignante, ainsi que la transparence et la compatibilité des qualifications dans l’enseignement supérieur et la formation professionnelle supérieure en Europe et au sein des universités et grandes écoles partenaires.

Ces 26 étudiants ont donc reçu les attestations qui leur offrent des opportunités d’intégration socio-professionnelle nationales et internationales. Ceci après une formation intégrale qui aura duré trois ans. Le Diplôme européen puisqu’il s’agit de lui, est le fruit d’un partenariat entre La Catho Saint-Jérôme de Douala et l’Université polonaise de CZESTO CHOWA.

Cette dernière a été représentée à cette cérémonie par son recteur en la personne de Monsieur ANDRZEJ KRYNSKI. L’instant a été adoubé par la présence du Pr Joseph NDINDA représentant le Ministre camerounais de l’Enseignement supérieur et des hautes autorités de la région du Littoral et a été principalement marqué par la remise par le Directeur Général de ENEO Cameroun des bourses d’une valeur de 500.000 frs à cinq apprenants qui se sont démarqués durant cette année académique.

Cette nouvelle diplomation qui associe la formation nationale et internationale des étudiants s’inscrit selon Monsieur EMMANUEL POHOWE, Administrateur Général de Saint-Jérôme de Douala, dans une logique qui permet de donner aux étudiants le diplôme européen, en plus du diplôme national, lui permettant d’avoir les mêmes ouvertures que les étudiants européens au terme d’un parcours mixte.

Dans un contexte de globalisation, une telle diplomation confère à l’étudiant une facilité de mobilité internationale. Toutefois, on ne peut écarter le fait qu’un diplôme délivre simplement une présomption de compétence, et qu’il revient à chaque lauréat de savoir se vendre et faire ses preuves sur un marché du travail de plus en plus concurrentiel. Les 26 diplômés de ce jour partent simplement avec de meilleures cartes en main !



à la une




communiqués

afrik-foot