22 mai 2018 / Mis à jour à 18:36 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - Union Européenne
Cameroun : L’Union Européenne peut servir de modèle aux pays africains

Le professeur Alain Redslob a donné le jeudi 1er mars dernier une conférence sur le thème : « A propos des frontières de l’union européenne ». Il a introduit son exposé par la présentation de l’union européenne. Il en ressort que l’UE est la troisième puissance démographique du monde, la chine et l’inde étant les deux premières. Mais où est l’Afrique ?

Il y a 507 millions de personnes dans l’UE, c’est la première puissance économique du monde, c’est le premier marchand du monde, premier importateur et premier exportateur, c’est également la première puissance industrielle du monde.

Le professeur Redslob a axé son propos sur trois principaux points : une évocation historique, une évocation contemporaine, une évocation prospective, et enfin une évocation transversale. Globalement, on peut retenir de cette présentation que le périmètre actuel de l’UE se limite depuis le 1er juillet 2013 à 28 pays qui sont : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Selon le professeur Redslob : « les capacités d’extension de l’Union européenne sont faibles, peut être qu’un jour l’UE sera à 30, 32 maximum… donc son périmètre a atteint ses limites ».

Pour clore son propos, le conférencier a présenté quelques risques de fissure qu’il voit arriver dans l’UE. D’abord entre l’Est et Ouest qui n’ont pas le même niveau de vie, ensuite entre le Nord et le Sud, car les pays du nord sont bien gérés contrairement à ceux du sud, et enfin la fissure entre les états et les régions.

Au cours de conférence, le Prof Désiré Avom, Doyen de FSEG (faculté des sciences économiques et de gestion), modérateur de la conférence, a indiqué qu’Alain Redslob est enseignant depuis 35 ans. Il compte à son actif 25 ouvrages individuels, et au moins 25 ouvrages collectifs, plus de 100 articles dans plusieurs langues. Sur le plan administratif, il a occupé plusieurs postes, et il a de nombreuses distinctions parmi lesquelles, chevalier de l’ordre de la valeur camerounais.

Cette conférence qui a réuni les étudiants et les hommes de sciences de haut niveau dans la salle de spectacles de l’Université de Dschang, s’inscrit dans le cadre des grandes conférences instaurées par le professeur Roger Tsafack Nanfosso recteur de ladite institution.



à la une



afrik-foot