30 juillet 2015 / Mis à jour à 02:08 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Cameroun - France - Nigeria
Cameroun : l’armée nigériane encercle les ravisseurs

Selon une source militaire nigériane, « Les forces de sécurité nigérianes ont encerclé dans l’Etat de Borno les ravisseurs des ressortissants français enlevés au Nord-Cameroun et s’emploient à obtenir leur libération », rapporte RMC.fr. Et de préciser : « L’armée a localisé les otages et leurs ravisseurs entre les localités de Dikwa et de Ngala, dans l’extrême nord-est du Nigeria, précise cette source anonyme ». Paris a démenti ce jeudi après-midi la libération des sept otages français, capturés mardi à l’extrême nord du Cameroun par des hommes armés circulant à moto.

Lire aussi :

- Cameroun : libération des otages, la France dément


Cameroun en bref
Le port de la burqa, le voile intégral, a été interdit dans la région de Diffa, au sud-est du Niger, près de la frontière avec le Nigeria. Cette zone est l’objet d’incursion régulière de la part des...

Face à la recrudescence des attentats menés sur son sol par Boko Haram, quelque 2000 soldats supplémentaires seront déployés pour lutter contre l’organisation terroriste nigériane dans la région de...

Le groupe terroriste nigérian Boko Haram a décapité trois personnes dans l’Extrême-Nord du Cameroun, lors d’une attaque menée dans deux villages simultanés. La région est particulièrement malmené par...


derniers articles Cameroun
De retour à la case départ après l’invalidation de ses nouveaux statuts, le comité de normalisation de la Fédération camerounaise vient de se voir imposer un ultimatum par la FIFA. Si le processus de...

A la recherche d’un mécène prêt à investir quelque 840 millions d’euros pour la construction des stades de la CAN féminine 2016 et de la CAN masculine 2019, le Cameroun aurait sollicité l’aide de la...

Le porte-parole du gouvernement nigérian a annoncé lundi qu’une faction de Boko Haram avait été mandatée par l’organisation pour négocier avec le gouvernement. Le président Muhammadu Buhari s’était...


à la une




en bref