23 avril 2018 / Mis à jour à 17:57 - Paris.  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Cameroun - Agro-alimentaire - Fait divers
Cameroun : incendie à l’usine Fermencam de Douala

La distillerie de l’entreprise Fermencan, située au quartier Bonaberi (Douala), a été ravagée par les flammes ce lundi 1 janvier 2018. Une triste manière de terminer cette période des fêtes, traditionnellement faste pour les ventes d’alcool, mais qui aura vu partir en fumée une bonne partie de l’outil industriel constitué par la distillerie.

L’année commence dans la désolation à Fermencam. Hier alors que la capitale économique disait bienvenue à 2018, la joie des uns a été stoppée par l’alerte incendie venue du côté de Bonaberi. Diverses sources faisaient état de dégagement de fumées importantes au sein de l’usine de cette entreprise spécialisée dans la production de liqueurs.

Aussitôt informé, le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua est descendu au siège de l’entreprise au quartier Minkwele dans l’arrondissement de Douala IV. Sur place, les mouvements des engins lourds, hysters, et camions des sapeurs pompiers venus de tous les sites de Douala, appuyés par la gendarmerie nationale ont attaqué les flammes.

L’origine de l’incendie est inconnue pour le moment même si les témoins oculaires affirment qu’une fuite d’alcool aurait mis le feu aux poudres. Bilan global du sinistre non établi au moment où nous éditions. Sauf que le magasin de stockage de la matière première et des produits finis a été largement ravagé.

Une partie du matériel a pu être sauvée par les forces de maintien de l’ordre qui ont empêché quelques badauds de piller les cartons de whisky. Le personnel de Fermencam est revenu dans les bureaux pour sauver également quelques documents et matériels de bureau épargnés par les flammes et l’eau.



à la une



afrik-foot